GANDI

GANDI est un bureau d'enregistrement, "registrar" dans le jargon Internet, une société qui vend des noms de domaine dans les espaces .com, .info, .biz, .net, .org, .name et .be. Au dessus des registrars, il y a des "registries", comme Network Solutions qui règne en maître sur le domaine principal .com dont il est le gestionnaire mais aussi l'un des registrars. J'utilise GANDI depuis des années, et je suis ravi de leur service pour plusieurs raisons :

  • Ce sont des pionniers du Net, pas des vendeurs de cuisines reconvertis pendant l'ancienne nouvelle économie (encore que la seconde catégorie, qui a fort mal vécu l'éclatement de la bulle, soit moins un problème aujourd'hui).
  • Ils sont français. Ce n'est pas du chauvinisme mais ça fait plaisir de pouvoir avoir ce service en français (ça va en faire rigoler certains ici) et, surtout, de pouvoir lire un contrat de droit français qui est clair et équilibré. Tout leur site et tous leurs services sont disponibles aussi bien en français qu'en anglais.
  • Ils sont pratiquement les seuls dans le monde à effectivement, c'est-à-dire contractuellement, attribuer la propriété des domaines à l'acheteur. La majorité des registrars ne font que louer un droit d'usage d'un service.
  • Leur service est simple mais complet, pratique et fiable.
  • Ils sont pratiquement les moins chers du marché (12 euros HT par domaine et par an). Pour un service techniquement pas meilleur mais fortement pénible à vivre (avec dose quasi létale de marketing et plein d'options inutiles), Network Solutions est trois fois plus cher. GANDI sert le macaron Ladurée pour le tiers du prix d'un McCookie et j'ai toujours un peu de mal à comprendre pourquoi il y en a qui continuent à payer plus cher pour moins bien, mais encore une fois je ne suis pas chauvin (même si ça fait immensément plaisir de voir qu'on peut parfois se faire avoir dans les grandes largeurs au pays de la liberté pendant qu'ici, dans notre bourbier socialo-étatique, on peut faire de bonnes affaires).

Mais la meilleure raison, qui n'est pas mentionnée dans leur propre argumentaire, ce sont les Confessions d'un voleur de Laurent Chemla, l'un de ses fondateurs :

JE SUIS UN VOLEUR. Comment nommer autrement celui qui, du fait de ses connaissances techniques, de son pouvoir ou de ses relations, crée ou utilise une pénurie fabriquée de toutes pièces pour vendre un objet devenu rare à des clients qui ne savent même pas à quoi sert cet objet ? [...]

Je vends des noms de domaines sur Internet.

Lisez-le. C'est une explication brillante d'une des plus belles escroqueries de l'Internet : les noms de domaines. Et sa conclusion prête à réfléchir :

Doit-on remercier GANDI de faire baisser des tarifs honteusement élevés, et encenser ses créateurs d'avoir montré que quelques volontaires pouvaient réagir utilement contre le tout-puissant marché en utilisant les armes de ce même marché, ou bien doit-on les considérer comme de simples commerçants qui se croient (quelle horreur) investis d'une mission politique ?

Dans l'ordre : merci, j'encense, il n'y a pas de mal à être un bon commerçant, tout est politique.

6 commentaires

Je suis outré par ta promotion de services en français et ton anti-américanisme primaire (le macaron Ladurée pour le tiers du prix d’un McCookie). ;-)

Il y a aussi des gens qui aiment proposent des tarifs correspondant vraiment au service fourni, et service de qualité. Ils hébergent la moitié de la blogosphère francophone non jouebisée, et ils font aussi des domaines, moins cher que gandi ;) (au-vé-hache vous l'aurez deviné je pense). Par contre, la question de la "propriété" du domaine reste interessante, je vais relire mon contrat, je ne m'étais jamais posé cette question, merci François. Mais les démarches françaises sont assez interessantes, pour un internet plus libre et/ou moins cher (je pense à eu.org, à gitoyen et à un service de dns dont j'ai oublié le nom, honte à moi), esperons que du monde s'élancera encore sur la piste GANDI :-)

Gitoyen, qui n'est pas étranger aux fondateurs de GANDI :-)

OVH, ils sont tout de même dans le business de l'hébergement. C'est moins cher, quand tu achètes d'autres services avec. Et quid du renouvellement, du transfert vers un autre aubergiste ?

Ah, non, c'est moins cher tout court, sans hébergement et aussi pour le renouvellement, et apparemment la propriété du domaine est attribué au client. Reste à voir la fiabilité du service et la solidité de l'entreprise.

"j’ai toujours un peu de mal à comprendre pourquoi il y en a qui continuent à payer plus cher pour moins bien"

Je crois que dans l'esprit de beaucoup de gens, "qualité=cher" => "pas cher=mauvaise qualité".

Je me souviendrai toujours de l'histoire de cette voiture d'occase qu'une connaissance de mon père voulait vendre. Une annonce dans le journal, aucun acheteur potentil. I ajoute 500.- Frs au prix de départ, et hop!, la voiture est vendue. Elle n'était au départ simplement pas assez cher -- ce ne pouvait donc pas être "sérieux".

OVH, c'est pas forcément les moins chèrs et pas les meilleurs non plus question sevice.

Pour moi OHV, c'est l'arnaque organisée.
Des méthodes de vente malhonnêtes et un Support déplorable dès que vous avez le moindre problème.

J'en ai fait les frais avant d'aller voir ailleurs.

Mus

François, ca me fait vraiment plaisir (et ca ne me surprend pas) de voir que tes lecteurs (je te laisse trouver auquel je fais référence) sont intelligents ... :]

Désolé de ne poster que maintenant, bien que j'avais lu ce billet il y a bien longtemps ^^

Le blog de Gandi sera up dans peu de temps, je compte sur toi pour venir discuter de temps à autres !

Je compte sur vous tous d'ailleurs :]

Stephan

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes