C'est pas Noos

Une pub pour Noos vue ce matin dans le métro m'a fait rire jaune :

Avec Noos, profitez de +25% de débit...

Moi, depuis plusieurs mois, Noos c'est -100% de débit au tuyau plusieurs fois par mois pendant parfois toute une journée, pour 100% de débit du porte-monnaie garanti (c'est d'ailleurs la seule chose qui est garantie chez Noos, le débit de votre compte, parfois même après résiliation). Et j'ai découvert une nouvelle amélioration de leur centre d'appel (à 0,34€/mn, excusez du peu) : un robot vous fait bien poireauter au moins 5 mn à travers toute une série de questions avant de poser la seule question qui tue : votre code postal. Une fois identifié géographiquement, un message vous informe que vous êtes dans une zone où l'accès a été coupé (merci, je n'avais pas besoin de gaspiller 2 euros pour savoir ça, c'est précisément pour ça que j'appelle), et le robot vous raccroche au nez !

Donc un petit conseil si vous cherchez un fournisseur d'accès et que vous avez besoin de l'accès pour travailler, Noos est en train de renouer avec ses mauvaises habitudes du passé et le service se dégrade à vue d'oeil.

P.S. et si ça continue comme ça, je vais prendre des cours de débinage chez un collègue padawan (mais déjà maître dans l'art), genre Noos ça vaut pas mieux que Free, si vous voyez ce que je veux dire...

2 commentaires

J'ai surtout été très étonné quand j'ai commencé avec eux, vu que mon débit a avoisiné les 32 kbps pendant au moins 4 mois.

Aujourd'hui c'est pas trop mal, mais en effet, les coupures intempestives et de durées inégales sont légion !

J'entends surtout de plus en plus parler d'une éventuelle faillite suite aux déficits plus lourds années après années.

La fourniture d'acces Internet etait deja tres merdique lorsque Noos etait La Lyonnaise du Cable. J'ai souvenir de la mise en place d'une zone de test dans le 18eme Arrondissement de Paris il y a cinq ans de cela.C'etait l'enfer mais je pensais que cela ne pouvait que s'arranger. Je constate que non !
Toutes mes condoleances....

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes