L'avenir de la gestion de contenu

Olivier Meunier explore une nouvelle voie pour la gestion de contenu :

J'ai des idées de CMS couplé à OpenOffice.org alors je vais les mettre en pratique tranquillement. Déjà ça prend bonne forme, c'est assez facile. Je rêve d'un CMS où les documents sont des documents OpenOffice qu'il suffit d'uploader et de transformer, mais ça n'est plus un CMS, ça devient un outil de gestion documentaire. Imaginez tout ce qu'on peut faire avec ça :-)

J'imagine très bien, tellement bien que ça fait des années que j'attend quelque chose comme ça et, si possible, pas dans une énième suite propriétaire et soigneusement fermée MS Office + Content Management Server + SharePoint + etc. qui arrivera de toute façon.

Je ne vois pas un grand avenir dans les outils de gestion de contenu web actuels à base de navigateurs et d'applets qui, pour la plupart, ne fonctionnent que sous IE/Windows. Au mieux, peut-on espérer l'apparition d'un bon éditeur multi-plateformes qui gère les feuilles de style. Ces outils sont comme un accès webmail, c'est bien pratique quand on n'a rien d'autre, mais dès qu'on peut utiliser un logiciel "de bureau", c'est le jour et la nuit.

Macromedia, avec Contribute, me semble suivre ce mouvement, bien que ce logiciel ne soit encore qu'une étape entre la création de pages HTML statiques classique et une suite complète de gestion de contenu.

On ne détrône pas les outils bureautiques comme ça, sans parler de l'hégémonie de la suite Office de Microsoft. Ils sont installés dans la durée car ils répondent à un vrai besoin. En entreprise ce sont ces outils qu'utilisent, et continueront d'utiliser les personnes qui créent du contenu. La compatibilité avec les formats propriétaires de Microsoft et l'ouverture aux standards de communication permettent à des suites open-source comme OpenOffice d'offrir une alternative crédible et un terrain d'innovation particulièrement bienvenu dans ce domaine. Je pense qu'Olivier va exactement dans la bonne direction.

Au passage, Olivier est également le créateur de DotClear, le logiciel de weblogue français qui monte, qui monte.

2 commentaires

Au contraire, moi je suis plutôt d'avis qu'on arrivera plus vite à un système de gestion directement intégré au browser qu'à un hypothétique logiciel du bureau produisant du code valide.
http://www.fastclemmy.com/index.php?viewlog=52_mozileEditeDuXHTMLDansVotreBrowser

S'il s'agit d'y arriver plus vite, je suis d'accord. En fait ça existe déjà (plus sous forme d'outils payants que gratuits cependant, mais je me place d'abord dans un contexte professionnel) sous une forme embryonnaire (la plupart de ces outils, dont celui que tu cites, Mozile, continuant à fonctionner à l'ancienne mode en proposant de modifier polices, taille de caractères et couleurs en ignorant totalement la notion de feuille de style CSS externe).

Mais à terme, ce qui compte, c'est la fonction. Je maintiens que l'intégration des standards XHTML/CSS dans les outils bureautiques sera beaucoup plus intéressante que l'intégration de fonctions bureautiques dans un navigateur.

Acid test : quand je reçois les documents Word d'annonces de résultats financiers pleins de tableaux et de notes de bas de page, c'est toujours un cauchemard à convertir en HTML propre. Le premier qui me permet d'obtenir la même chose en cliquant sur un bouton depuis Word (ou autre chose tant que c'est compatible) SUR MAC a gagné.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes