Padawan Academy

Un des trucs les plus pénibles pour les padawans, ce sont les entraînements avec les maîtres Jedi. Surtout quand on doit faire le poirier la tête en bas et les jambes croisées avec le Maître assis au dessus (je ne vous raconte pas les tassements de vertèbres). Des fois ça tourne mal, comme quand le petit Padawan, qui faisait le poirier avec son ancien maître Obixandre Haeffnerobi tout en tentant d'assembler une présentation PowerPoint sans bouger les oreilles (pouf pouf), s'est écroulé quand il lui a fallu ajouter les transitions en 3D entre les diapos. Et quand son maître l'a envoyé affronter son double maléfique dans la caverne des clients, il en est ressorti avec une présentation bourrée de cliparts du côté obscur. Du coup, ils l'ont exporté sur Tatooine sans préavis pour une mission à la noix du genre piratage du réseau de Pizza the Hutt ou un truc dans le genre. J'ai du bol d'avoir réussi à rester sur Coruscant (encore que ça sente mauvais, on raconte que la princesse Carly s'intéresse un peu trop à nous et que la Fédération du Commerce prépare un mauvais coup avec d'anciens jedis passés du côté obscur).

En parlant boulot, l'autre jour j'ai revu E.T., la version revue et corrigée par Spielberg en 2002, et je suis resté baba devant la scène où le gamin présente toutes les figurines du catalogue de La guerre des étoiles. Une bonne minute de pub en règle pour les produits dérivés, et que je te prends la figurine, et que je te la montre bien à la caméra en donnant son nom, "tu vois, ça c'est Boba Fett", et voilà, toute la promo 1977 y est passée. Je savais que Spielberg était un génie du marketing, mais j'étais un tantinet plus naïf à la première sortie du film. Enfin, ça fait plaisir de revoir les anciens de l'Académie.

Quant à moi, vous m'excuserez, il faut que je ponde un truc pour l'anniversaire du petit Padawan -- qu'il fête ce soir au McDo de Picadilly, parce qu'il en a marre des fish n'chips de South Bank. Alors voilà, une petite maxime pour padawan bloggeurs, joyeux anniversaire collègue :

Il ne suffit pas de n'avoir rien à faire, encore faut-il faire perdre leur temps aux autres.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes