Apple et la localisation

Ces derniers jours au boulot j'ai passé beaucoup de temps sur iMovie, Final Cut Express et iDVD qui sont de petites merveilles, à quelques exceptions près.

Tout d'abord, l'absence de manuel papier, voire de manuel tout court. FCE est livré avec un PDF de plus de 800 pages (heureusement qu'on a de très grosses imprimantes), mais les deux autres, rien. J'ai cherché sur le site d'Apple, en vain. Les logiciels de la suite iLife sont certes très intuitifs, mais un guide PDF aurait été apprécié. Pour FCE, j'estime qu'il devient ridicule, dans cette gamme de prix et de complexité, de grappiller sur un manuel papier.

Le second problème, c'est que le système de "localisation" (la traduction en langue indigène locale) provoque de sérieux problèmes dans iLife, et je le soupçonne aussi, dans FCE. C'est tellement ridicule que j'ai eu du mal à trouver. Depuis toujours, Apple a eu tendance à vouloir tout traduire, jusqu'aux arcanes du système d'exploitation, ce qui part plutôt d'un bon sentiment. Dans Mac OS X, le soucis du détail va jusqu'à traduire les dossiers systèmes (par exemple Library devient Bibliothèque) ou le nom des applications (Preview devient Aperçu). Dans iLife, les applications vont générer des noms de fichiers par défaut qui changent en fonction de la langue, en particulier File devient Fichier, etc. C'est là où le bas blesse, car j'ai fini par comprendre pourquoi iDVD passe son temps à se plaindre (quand il ne plante pas d'office avant d'afficher le message d'erreur) qu'il ne trouve pas ses petits : il cherche File au lieu de Fichier ! Quant à FCE, il y a un mystère absolu sur comment programmer une liste de clips dans le chutier pour une capture automatique. La documentation est silencieuse et il m'a fallu une demi heure de lecture attentive pour remarquer un bouton sur une illustration qui n'apparaît pas à l'écran (il n'y aurait pas la place de toute façon, je flaire la traduction trop longue) !

En fait j'aime bien le système de localisation utilisé par Apple dans Mac OS X. Les applications sont en général livrées avec plusieurs langues dont toujours le français, et chaque utilisateur peut choisir la langue qu'il préfère. Il faudrait juste que la mécanique suive sans broncher derrière.

Demain, retour à l'américain et à mes bonnes vieilles habitudes : quand on fait de l'informatique à haute dose, il vaut mieux parler le Yankee couramment.

En plus, je ne sais pas pour vous, mais dans les Utilitaire Disque et autres Capture d'Images je n'y retrouve plus mes petits et je dois traduire mentalement le nom de l'application de l'anglais pour essayer de la trouver en français. La force de l'habitude, ou l'âge, qui sait ?

P.S. : et si quelqu'un sait où trouver iLife '04 sur Paris avant le 31, je suis preneur !

P.S. 2 : j'ai un truc pour ceux qui achètent des DVD-R à la FNAC. N'achetez pas leur marque blanche, les disques sont deux fois plus chers que ceux de marque Apple, identiques mais beaucoup plus jolis :-). Il faut aller les chercher dans l'espace Mac (s'ils les mettaient à côté des disques FNAC j'imagine qu'ils n'en vendraient plus beaucoup) mais rassurez-vous, ils fonctionnent aussi sur PC ;-).

7 commentaires

Le fait que ton iLife cherche des dossiers en anglais et qu'il ne trouve que les français veut t'il dire que tu installes des softs mac En sur un MACoS en FR ?

Très mauvaise idée !! ;-)

Ohlala... Ça peut bien être un Français qui rechigne parce qu'on utilise le mot fichier au lieu de file... Personne ne se plaint de ce côté-ci de l'Atlantique et je préfère cette francisation de loin à l'anglais... ;-))

François M., je ne rechigne pas le moins du monde parce qu'Apple traduit ses logiciels. Ce qui m'emm... c'est que le boulot est à moitié fait, et que ça bloque le logiciel. Si c'était 100% en français et 100% sans bogues, je serais heureux. Faudrait lire avant de jeter la pierre :

"En fait j’aime bien le système de localisation utilisé par Apple dans Mac OS X. Les applications sont en général livrées avec plusieurs langues dont toujours le français, et chaque utilisateur peut choisir la langue qu’il préfère. Il faudrait juste que la mécanique suive sans broncher derrière."

Je te taquinais... Personnellement, avec X et toute la mouture des logiciels, dont Final cut, je n'ai jamais eu ce type de problème. Peut-être si j'avais poussé sur les logiciels, le résultat aurait été différent. Salutations ;-)

C'est un système "Canadien-français" que tu as ? A priori ce n'est pas le même que le français.

Si, c'est le canadien-français (comme je déteste ce mot...). Peut-être que le syst est moins capricieux...

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes