La LEN vous gratte-t-elle ?

Metrobus contre Ouvaton, c'est reparti :

Nous venons d'apprendre que Métrobus a demandé au juge Binoche une nouvelle audience. Celle-ci se tiendra le lundi 19 janvier 2004 à 16h au tribunal de grande instance de Paris. La convocation ne précise pas le motif, mais on peut imaginer que Métrobus conteste notre réponse, pourtant on ne peut plus complète (nom, adresse, référence de paiement CB, numéro IP).

Alors qu'avec la LEN tout ça se serait résumé à l'envoi d'un joli papier bleu à Ouvaton, lequel aurait suspendu le site de Stoppub illico et économisé du temps et de l'argent. Allez, Nicole Fontaine et Jean Dionis du Séjour ont raison, vous allez finir par l'aimer votre nouveau costard en LEN.

Tiens, au fait, ils sont toujours en ligne, Stopub. C'est vrai qu'on pourra aller se faire héberger ailleurs, si la LEN gratte trop fort.

Et c'est bien l'ironie de cette loi. A force de défiance, on pousse ceux qu'on veut contrôler à se déplacer dans des pays sur lesquels la France n'a absolument aucun contrôle ! Comme les mesures de filtrage seront inefficaces, l'ensemble se résumera à un nouveau carcan dont nous partageons le secret avec des pays que la décence m'interdit de nommer (mais l'AFA le fait), un gigantesque gaspillage d'argent pour l'ensemble des citoyens et un résultat nul pour la société puisque ceux qui veulent vraiment abuser du réseau pourront continuer à le faire sans problème. Ca m'évoque exactement les méfaits des mesures contre la copie d'oeuvres numériques, coûteuses, pénibles pour tout le monde, totalement inefficaces contre les pirates.

Et voilà comment la France passe pour un pays arriéré aux yeux du monde.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes