Ministre culturicide ?

Dans un discours adressé au MIDEM le 25 janvier, Jean-Jacques Aillagon, Ministre de la Culture, indique très clairement l'emprise que l'industrie du disque a eu sur le gouvernement dans l'écriture de la LEN. Si vous croyez encore aux bonnes intentions du filtrage pour lutter contre les vilains nazillons et les monstres pédophiles, il est temps de vous réveiller.

Mais ce discours contient une bombe à retardement d'égale ampleur, dans cette simple petite phrase :

Je serai aussi attentif à la question de la durée des droits, qui a été étendue aux Etats-Unis mais pas en Europe.

S'il vous reste des forces après la LEN, préparez-vous à un autre combat : celui contre l'extension abusive de la durée des droits d'auteurs au détriment du domaine public. Les américains ont perdu cette bataille, et M. Aillagon, qui devrait pourtant se faire meilleur défenseur de ce vivier de la culture, veut nous entraîner dans leur chute. Pour mémoire, le domaine public américain a été pratiquement asphyxié, et ceci pour protéger Mickey, la souris que Disney a "emprunté" au domaine public (Steamboat Willie, parodie de Steamboat Bill) et compte bien garder en cage jusqu'à récupération du dernier dollar potentiel.

Pour en savoir plus sur la situation du copyright aux Etats-Unis :

Que Philippe Meyer me pardonne, mais je crois que nous vivons vraiment une époque moderne.

Un commentaire

Cette extension des droits se fait sentir de manière très nette ici au Canada en ce moment. La ville de Winnipeg, berceau de la superstar Disney Winnie The Pooh, voudrait créer un musée en hommage à cet ours désormais connu à travers le monde.

Le but n'est pas d'utiliser les représentations de Disney mais seulement le nom Willie the Pooh et des dessins historiques, chose que conteste Disney bien entendu, au nom du droit d'auteur (là encore, en s'étant tranquillement servi dans le domaine public à l'époque), et ce "pour toujours".

Bref, les habitants de Winnipeg se voient totalement dépossédés d'une partie de leur histoire au profit des comptes de la Walt Disney Company...

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes