André Santini s'exprime sur la LEN

J'ai repéré ce matin ce billet d'André Santini sur sa foi dans Internet et dont les commentaires ont vite tourné à l'anti LEN. Il y a deux longues réponses de celui-ci qui méritent une analyse plus détaillée que ce que j'ai le temps de faire en ce moment, mais je vous invite à aller le lire. Le passage suivant m'a bien accroché l'oeil :

Mais sur le fond, je conçois qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Lorsqu’un tel tollé existe, je n’ose penser que ce ne soit qu’idéologique et politique.

Je suis sensible à vos inquiétudes. Je sais également reconnaître une erreur. Très sincèrement, je ne sais pas encore si nous nous sommes véritablement trompés mais je ne suis pas obtus. Peut-être, à trop vouloir bien faire - car nos intentions étaient bonnes, je vous l’assure -, sommes-nous allés trop loin. Les erreurs sont humaines. Le débat a toujours été engagé et continue. Il reste encore du temps pour améliorer le texte s’il en est besoin. Le débat continue au Sénat et aura lieu lors de la Commission mixte paritaire à la fin du mois d’avril. Mon collègue UDF Jean Dionis du Séjour, rapporteur de la loi, a déclaré être tout à fait ouvert à un débat contradictoire avec les détracteurs de la loi (fournisseurs d’accès et associations d’internautes). Mais la plupart n’ont pas encore répondu à son invitation ! Sa proposition est en tout cas toujours d’actualité. Je vous invite par conséquent à faire pression sur vos associations et fournisseurs d’accès pour qu’ils acceptent ce débat !

Dès que j'aurais retrouvé quelque capacité intellectuelle, je m'attacherai à faire une synthèse du dossier LEN, car je pense que les points d'achoppement sont bien cernés et qu'il est possible de les expliquer sans prêter le flanc aux critiques exprimées par André Santini : hystérie, idéologie, "politique" (c'est lui qui le dit !).

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes