Du cannabis pour les chercheurs

Sanofi Synthélabo fait des gorges chaudes(*) de sa nouvelle molécule, le Rimonabant, qui bloque la sensation de faim et pourrait faire un tabac dans le traitement de l'obésité. Mais, ironiquement, pas un tabac chez les buralistes, puisqu'un effet secondaire intéressant est l'aide au sevrage tabagique (et sans prise de poids, mazette).

Et devinez comment les chercheurs de Sanofi ont trouvé cette merveille ? En "constatant" que le cannabis excite l'appétit via un récepteur synaptique. Le Rimonabant agit en bloquant ce même récepteur. On ne sait pas comment les constatations scientifiques ont été conduites, mais mon passé de thésard au C.N.R.S. me dit que quelques essais in vivo ont dû beaucoup aider.

J'ai une idée pour sortir Raffarin de son ornière et le réconcilier d'un coup avec les chercheurs et les buralistes. Pour favoriser à la fois la recherche et le chiffre d'affaire des buralistes, il suffit d'autoriser ces derniers à vendre des joints aux chercheurs.

P.S. Jean-Pierre, arrête de fumer la moquette et passe au cannabis, visiblement ça stimule le cerveau (et passe à ton voisin Devedjian, il en a bien besoin).

(*) enfin, en tout cas pas sur leur site web. Leur webmestre doit être en manque.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes