Des démagogues

Je ne sais pas s'il y a des catégories professionnelles qui font de meilleurs blogueurs que d'autres, mais j'avoue que la Veuve Tarquine et Eolas me réjouissent beaucoup quant à la profession d'avocat.

Eolas justement, qui après s'être payé un moustachu de gauche, s'offre 46 députés de droite d'un coup, lesquels viennent de proposer le rétablissement de la peine de mort pour les terroristes dans un texte de cinq articles qui contient pas moins de cinq bourdes anticonstitutionnelles. Comme quoi ils sont aussi stupides que dangereux. Eolas en profite pour les clouer au pilori avec la citation des propos de Robert Badinter, qui le 17 septembre 1981 (20 ans avant le 11/9/01 donc), avait démontré pourquoi la peine de mort ne sert à rien, voire est contre-productive, en matière de lutte contre le terrorisme.

Je vais reprendre ici les noms de ces 46 imbéciles :

Honte à Mesdames et Messieurs les députés Richard DELL'AGNOLA, Olivier DASSAULT, Jean AUCLAIR, Patrick BEAUDOUIN, Marc BERNIER, Michel BOUVARD, Ghislain BRAY, Bernard BROCHAND, Bernard CARAYON, Antoine CARRÉ, Roland CHASSAIN, Charles COVA, Jean-Claude DECAGNY, Bernard DEPIERRE, Jean-Michel FERRAND, Jean-Michel FOURGOUS, Franck GILARD, Bruno GILLES, Georges GINESTA, François GUILLAUME, Joël HART, Denis JACQUAT, Maryse JOISSAINS-MASINI,  Jacques KOSSOWSKI, Patrick LABAUNE, Jean-Christophe LAGARDE, Pierre LANG, Lionnel LUCA, Richard MALLIÉ, Alain MARLEIX, Franck MARLIN, Jean MARSAUDON, Jacques MASDEU-ARUS, Georges MOTHRON, Etienne MOURRUT, Alain MOYNE-BRESSAND, Jacques MYARD, Béatrice PAVY, Josette PONS, Xavier DE ROUX, Francis SAINT-LÉGER, André SAMITIER, Frédéric SOULIER, Guy TEISSIER, Léon VACHET et Christian VANNESTE

Tout en célébrant la représentativité démocratique, car après tout, il faut bien que les cons aussi soient représentés à l'assemblé nationale. C'est comme ça qu'on conçoit la parité, à droite.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes