DSK pour l'égalité du mariage et de l'adoption

J'entends ce matin sur France Inter que DSK se prononce "pour le mariage homosexuel" (il propose simplement l'égalité d'accès à tous les couples, sachant que la réponse au mariage "hétéro" n'est pas le mariage "homo" mais le mariage universel).

Mais là où il fait très fort c'est en ajoutant qu'il est aussi favorable à l'adoption pour les couples homos

C'est oui car il faut aller au bout de la lutte contre les discriminations : un couple homosexuel doit avoir les mêmes droits qu’un couple hétérosexuel, y compris au regard de l’adoption. Néanmoins, il est indispensable de préparer la société par le débat. Cela ne veut pas dire qu'il faille obligatoirement suivre la société et attendre qu'il y ait une majorité. On n'aurait jamais aboli la peine de mort dans ces conditions. Faire de la politique, ce n’est pas suivre ce que veut l’opinion publique et en faire son programme ; c’est au contraire identifier l’intérêt général et travailler à le faire partager par l’opinion.

La Ségolène est encore un peu plus isolée dans son pré carré moraliste, elle devrait finir par se pacser avec Christine Boutin.

12 commentaires

J' ai hâte d'y lire les commentaires à venir. ça risque d' être houleux comme débat ;-)

Au delà de mon envie de crier ma joie (joie), je suis assez heureux qu'un ténor du PS ose enfin parler. Cela fait des mois qu'on leur demande un avis, et que la divergence se fait sentir.
Evidemment ma grande amie (je l'ai rencotnrée) Ségolène devrait en prendre de la graine, et arrêter de resortir ce vieux refrain "mais le mariage, c'est à l'opposée même de la liberté revendiquée par les gays. Regardez, moi, je ne suis pas mariée", etc. (à peu près dixit).

Pour DSK, je pense que ça va très loin, parce qu'au delà du fait que ce soit en opposition avec sa religion et certains des conservatismes forts de son parti, cela va très certainement être perçu comme étant une manoeuvre politique pour reprendre à soi, tout en s'en dissociant, l'idée lancée par un homme moustachu de gauche vivant près de Bordeaux. On risque de lui reprocher, non le contenu, mais la forme que cela prend...

J'avoue qu'il est loin d'être mon personnage favori au PS (y-en-a-t-il-encore-unE ?), mais là, chapeau bas, même si c'est un peu tard.

Et puis, n'oublions pas la réponse du berger à la bergère de Fabius qui se targue de sa prise de position de l'an dernier - véridique mais si bien cachée en dehors d'un certain milieu gay (c'était das quoi, illico, qu'il en parlait ?)

Le reste du PS n'est pas toujours aussi progressiste (Montebourg et Melenchon se sont prononcés contre le mariage gay) mais la postion officielle adoptée, si elle fait l'impasse sur l'adoption, reconnait la nécessité d'instaurer le mariage des homos.

Il est certes facile de prendre des positions de matamore (une fois poussé à l?eau par les verts et après avoir trainé des pieds tant que possible) quand on est en minorité et en opposition : on ne risque pas de faire changer réellement les choses vu qu?on ne détient pas les votes?mais, il faut aussi cesser d?être hypocrites et enfin regarder en face les choses : ca nous arrange et si leur prix est un vote, je suis prêt à prendre le risque de voter pour eux, au moins de leur coté il y a une chance que ca aboutisse?

Arrèter de vous extasiez devant une manoeuvre politicienne assi flagrante, si les socialos étaient aussi motivé pour faire passer une loi, pkoi ne pas l'avoir fait entre 97 et 2002 au lieu de créer le pacs??

Je ne me suis jamais extasie devant le PaCS, il suffit de lire ce que j'ai ecris sous la rubrique Citoyen de seconde zone. Par contre je ne vois pas l'interet de systematiquement cracher dans la soupe a chaque fois que quelqu'un propose de faire avancer le chmilblick, et la position de DSK est la sienne, pas celle des "socialos". Cette position est celle que nous voulions que le P.S. ait eu il y a 4 ans. On sait que les partis sont tres lents quand il s'agit de changer leur fusil d'epaule, et le debat ne fait que commencer vu les divergences exprimees.

Sur ce débat, on voit l'utilité d'avoir plusieurs partis de gauche. Les verts lancent le débat et entrent en raisonnance avec le "copain" socialiste.
Comme dans beaucoup de choses dans la vie, "ça marche par deux". (qui a dit que je prenais une citation de la mauvaise éducation ^_^)

et ce matin, c'est Jospin qui y va de sa déclaration ! Bin lui, il est contre. Heu, il n'avait pas dit un jour qu'il se retirait de la politique ? Non ? j'ai du mal comprendre alors...

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes