Oeufs de Pâques musicaux

Dans la Fantasia Cromatica des Concertos Italiens de Jean-Sébastien Bach, BWV 903, jouée par Scott Ross (CD Erato édition de 1990 n°2292-45434-2), on peut entendre les oiseaux chanter en arrière plan. Que dis-je, piailler à pleins poumons ! Il aura fallu que j'écoute ce CD sur un iPod avec des écouteurs in-ear (dans les oreilles) pour le remarquer.

J'adore ce genre de découverte, des "easter eggs" musicaux en quelque sorte. Comme les variations Goldberg où l'on entend paraît-il Glenn Gould jurer comme un putois (dixit mon frère Vincent).

2 commentaires

C'est vrai pour Glenn Gould, surtout dans la dernière version des Goldberg: il chantonne, il ahanne, ... Ca me gêne parfois. Idem chez Claudio Arrau qui respire trop bruyamment. D'autres encore. Plus la prise de son est proche, plus on a droit aux bruits les plus intimes. Je préfère la distance du concert.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes