Je blogue donc je suis

Cet après-midi, je me suis fait cuisiner pendant un bon bout de temps par une charmante jeune sociologue apprentie qui veut tout savoir sur les weblogues et leurs auteurs. J'espère qu'elle publiera au moins une partie de ses travaux, ce qui n'est pas évident puisqu'il s'agit d'un travail de recherche pour France Telecom R&D (je me demande s'il y a un lien avec PERSI, projet repéré sur Pointblog).

Il y a deux semaines, c'était Cyril Fievet qui m'interviewait par email sur le thème "pourquoi tu blogues?".

C'est une question intéressante et je vous remercie de me l'avoir posée (et d'abord, pourquoi moi ?). Je ne suis pas sûr de leur avoir donné exactement la même réponse à tous les deux, puisqu'après un an et demi ceci reste encore une expérience en mouvement pour moi. Je devrais l'écrire à intervalle régulier, ne serait-ce que pour observer les changements d'objectifs et de motivation.

En parlant de motivation, je dois avouer que j'ai le moral dans les chaussettes. Je ne manque pas d'idées et ce ne serait pas la première fois qu'une épreuve difficile me donne matière à écriture. Mais l'envie compte autant que l'inspiration, et l'envie d'écrire manque cruellement.

L'envie me manque pour beaucoup d'autres choses d'ailleurs, c'est bien là le problème.

Ce billet dérive.

Il n'est pas le seul.

Trop de questions, pas assez de réponses.

Je crois que je vais m'arrêter là pour le moment. Il y a quelque chose de pourri dans mon blogo-royaume, il va falloir faire du ménage.

2 commentaires

j'aimerais contacter dans ma région des gens qui pratiquent le reiki, et soient ouverts aux diverses "médecines douces" connaissez- vous un site ou je pourrais dialoguer avec de telles personnes et peut- être me faire des amis branchés sur la même longueurs d'onde que moi ?

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes