Cinéma d'art et d'osselets

Où l'on apprend qu'une salle de cinéma clandestine a été découverte dans les catacombes de Paris, sous le Trocadéro. Complète, ou presque :

Dans une cavité de près de 400 m2 se trouvait tout un nécessaire de projection professionnel avec un écran, des chaises et des gradins taillés dans la pierre. Une autre cavité était aménagée en salle à manger, avec un espace bar où traînaient des bouteilles de whisky. Dans un coin trônait même une couscoussière à deux étages d'où partaient des fils électriques.

C'est bien connu, se faire une toile avec un couscous dans les catacombes c'est tout de même autre chose qu'avec du pop-corn chez UGC. Le cinéma d'art et d'osselets va devenir furieusement tendance.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes