La FNAC, provocateur depuis 2004

La FNAC fait rarement hommage à son slogan "agitateur depuis 1954" mais quand elle le fait, ne boudons pas notre plaisir. La vénérable enseigne, rapporte Libération, joue la provoc contre les majors en révélant comment déverrouiller les services de musique en ligne payants, dont le sien. Le truc est en effet connu, et permet de se débarrasser de ces menottes électroniques que les éditeurs prétendent vouloir nous imposer sur la musique achetée en ligne :

Comment faire sauter les protections antipiratage que les services de musique en ligne payants imposent à leurs clients ? Les initiés le savent mais, hier, c'est la Fnac qui l'a dévoilé : il suffit de graver la chanson achetée sur un CD, puis de transférer le fichier dans l'autre sens sur l'ordinateur. La promotion de ce bricolage par un acteur officiel est une première en France et une belle provocation. La Fnac promet même de distribuer des disques vierges aux clients de son service FnacMusic, afin de leur faciliter l'opération.

Encore une fois les commerçants montrent qu'ils connaissent un peu mieux leurs clients que les éditeurs de musique qui n'ont toujours rien compris au film.

Comme on me le fait remarquer, Monsieur Nègre qui doit être furax, mais il ne fait pas vraiment le poids contre Monsieur Pinault, lequel fait certainement une meilleure marge sur les CD vierges que sur les chansons à 99 cents.

Tiens, pour la peine je vous donne un autre truc. Pour les malheureux qui utilisent encore Windows, avant d'introduire un CD audio protégé contre la copie, maintenez sur la touche shift enfoncée jusqu'à ce que le CD soit monté. Sur certains CD, ça empêche le programme anticopie de se lancer automatiquement, et vous pouvez ensuite profiter de votre CD normalement. Sur Mac, j'ai constaté à plusieurs reprises que des CD soit-disant incompatibles avec Mac OS se lisent très bien, c'est surtout le programme anticopie qui est incompatible ;-). Comme dit Steve Jobs, les majors sont nulles en technologie parce que, franchement, quel expert en technologie voudrait aller travailler pour de pareils dinosaures ?

(Merci Philippe pour le lien)

7 commentaires

Les maisons de disques accepteront-elles de continuer à voir leurs chansons mise en ligne sur un site qui explique comment contourner le problème ?

Quoiqu'il en soit, ce contournement, que ce soit pour les chansons achetées en ligne ou les CD protégés est de plus en plus facile. Il y a bien entendu les méthodes que tu donnes et plus généralement on peut utiliser des cables optiques, maintenant utilisables sur de nombreuses cartes son, chaines hifi et baladeurs, qui permet de transmettre le son sans aucune perte.

Même si les maisons de disques venaient à faire un système anti-copie qui fonctionne vraiment, je ne vois pas comment ils pourraient empêcher d'utiliser la sortie numérique d'une carte son ou d'un baladeur CD...

Mais au contraire, Heodic, c'est bien pour ça que Microsoft planche sur un système DRM imdéplombable qui couvrira toute la chaîne numérique, du bout de ton doigt (empreinte digitale) jusqu'à la sortie de la carte son. Tu ne pourras extraire le son numérique nulle part sans la permission (volatile) des majors, avec le soutien complice de MS qui viendra fouiller en permanence sur ton disque dur.

C'est ce qu'on appelle l'innovation du côté de Redmond ;-).

La fonction shift décrite dans le billet ne fonctionnant pas sur mon PC habillé en XP, je propose une alternative. Elle consiste à faire une copie sur le disque dur par le logiciel Nero des fichiers musiques cachés dans les CD formatés "Copy Controlled". Je peux enfin écouter la musique que j'ai acheté à la Fnac sans risque de planter mon PC ;-) - philippe

Effectivement c'est un futur assez prometteur François !

Mais il reste toujours les "devices" portables. Je doute qu'ils puissent m'empêcher de lire mon CD protégé sur mon discman Sony avec sortie numérique et de balancer le tout soit sur mon MiniDisc (qui est mort depuis, mais bon), soit sur l'input optique d'une carte son et d'enregistrer le tout.

Bon, c'est certain que c'est long puisque c'est une lecture 1X mais comme le digital permet de séquencer automatiquement la musique et d'arrêter l'engistrement quand c'est fini, t'as juste à tout brancher, faire "play" puis quand c'est fini t'as des jolis fichiers wave prêt à encoder.

Je suis moins optimiste que toi parce que :

- ton discman va subir le même sort que ton MiniDisc (le mien a crevé quelques jours après la fin de la garantie, je n'ai d'ailleurs plus jamais racheté ce genre de chose chez Sony à cause de ça, mais je digresse)

- Microsoft vient juste de poser une sorte d'ultimatum aux maisons de disque pour se mettre d'accord sur un nouveau standard de CD audio "protégés". Elles ont jusqu'à lundi prochain pour répondre ! Ce format permettra de coder le DRM et les dispositifs anti-copies en toute "sécurité" sur le support physique et assurer une "compatibilité" parfaite avec le PC (entendre : ça va être beaucoup plus difficile à contourner qu'appuyer sur shift ou graver un autre CD)

- tu ne pourras pas réinjecter une source numérique "non autorisée" dans ton nouveau PC "de confiance" car la carte et le système vont vérifier toutes les jolies signatures numériques qui seront mélangées à la musique

- si tu essayes de mettre une carte pas "conforme" dans ton PC "de confiance", Windows t'enverra ballader (par exemple en refusant absolument de faire tourner une application non "conforme", des fois qu'elle puisse servir à faire de vilaines choses comme stocker le signal sous une forme non "controlée")

Oui, l'avenir numérique à la sauce Microsoft et majors est très prometteur.

Les gars, achetez des Macs ou passez sur Linux, mais faites-en sorte d'avoir un bon stock de pièces détachées pour maintenir votre bon vieux PC en vie le plus longtemps possible !

Bien avant la FNAC, Microsoft expliquait déjà sur son site comment faire "sauter" le DRM du WMA pour transférer ses chansons sur un iPod et inversement et d'iTunes vers un autre baladeur...
Mais depuis la sortie de sa plate-forme musicale, l'astuce a disparu du site !

D'ailleurs je n'ai trouvé à aucun endroit sur le site de fnacmusic cette astuce écrite noir sur blanc !

simple je viens de telecharger legalement de la musique sur mon PC j ai depenser 10 euros....comme je ne peux pas lire mes fichiers via Itunes, je ne peux pas les mettre sur mon ipod non plus...super j ai claquer dix euros pour ne meme pas profiter a cause de cette stupide protection je vais juste recommencer a telecharger illegalement...j aurais plus de probleme de protections....salut et mort aux cons

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes