TF1 pédale dans le cliché

Vu sur Libération : Première diffusion samedi de «Queer...» ou cinq homos qui rapportent gros, TF1 pédale dans le cliché :

Imaginez. Avachi dans votre canapé bariolé, vous êtes peinard, la cuisse à l'aise, enveloppé dans un de ces pantalons informes aux motifs africains si confortable, le bide au chaud dans un T-shirt reproduisant des taches de peinture. A portée de main, dans votre banane si pratique, vos papiers d'identité. Z'êtes pas rasé, pas la peine. Ah et aussi, vous êtes hétéro, tendance beauf, c'est important. Soudain, un ouragan tambourine à votre porte, vous tombe dessus et se met à piauler dans toute la baraque. Des créatures étonnantes font la danse du scalp dans le salon. Piaillent «c'est un sumo ! C'est un sumo !» au vu de votre léger embonpoint. Puis, toujours en glapissant, insultent votre frigo («Il y a un élevage d'aliens dans le réfrigérateur !») et vos dessous («Tu portes des slips, donc tu n'es pas sexy du tout»). Et enfin, balancent les guirlandes de Noël qui agrémentaient joyeusement vos murs depuis 1997, ainsi que votre juke-box chéri par la fenêtre. Ce n'est pas un cauchemar. C'est, ce samedi à 19 heures, l'arrivée sur TF1 d'une brochette de trendy homosexuels : Queer : cinq garçons dont le vent ou comment Eric, pompier hétéro tendance plouc, a vu sa vie et son intérieur repeints en rose par une folle brigade de jeunes hommes de bon goût. Soit Junior, l'hidalgo de la déco, Benjamin, le peroxydé de la sape, Gilles, le capilliculteur pour neurones, Zacharie, le chasseur de comédons et Xavier, le cordon-rose.

Vous me raconterez parce que pour que je regarde TF1, il faut que le reste du PAF qui arrive chez moi soit plus bas que ras-les-paquerettes (ce qui arrive tout de même plusieurs fois par an, et j'appuie plus facilement sur "éteindre" que sur "allumer" de toute façon).

[Vu chez Gay Way of Life]

7 commentaires

C'est effectivement assez cliché, mais ça a au moins le mérite de rendre visible les homos à la télé. Le rapport annuel de Media-G souligne bien l'invisibilité des homos à la télé, ou leur représentation négative. Là, au moins, on les voit, c'est positif, et c'est toujours ça.

Sinon, on regarde le service public: le même où les présentateurs sont des transitions comme "dans le même registre, une affaire de pédophilie" après un sujet sur l'homosexualité. Ou alors on peut regarder Ardisson et son "Tribu" sur la vie des homos, sur France Télévision toujours... (c'est pas du tout du pédalage dans le cliché, hein, n'est pas !)

Au moins, TF1 pousse PinkTV, parle des homos en bien, et ses reportages sur la GayPride sont toujours excellents. Pourquoi leur cracher dessus ? Par snobisme ?

Je considère que la définition qu'a donné Patrick Le Lay de la mission de TF1 est la plus concise et la meilleure qui soit (encore que "laveur de cerveaux pour publicitaires" aurait été plus court). Que TF1 ne soit pas toujours nul, que France Télévision ne soit pas toujours bon ne m'empêchera jamais de porter un regard critique sur ces médias. Et je fais partie de ceux qui n'auraient jamais associé TF1 et "service public" dans la même question :-).

Si c'est du snobisme, eh bien soit.

Ceci dit, il y en a que ça amuse des émissions comme ça, et c'est très bien. Et en plus ça fait tourner l'économie, que demande le peuple ?

Zut, nous venons à peine de rentrer, ce qui fait que je n'ai pas pu voir l'émission. Quelqu'un l'a regardée ?

wawacha : je doute fort que TF1 donne une image positive des homos. Désolé, mais là c'est clair qu'il vont taper dans l'accrocheur, dans le folle tordue, dans le gay Trendy, bref dans ce que les gens soi-disant normaux "attendent" d'un homosexuel...

En tant qu'hétéro, je trouve par exemple que ce qui est montré de la gay pride n'est pas positif pour la communauté gay. Franchement, quand tu vois 3 folles tordues en platform shoes habillé(e)s en latex rose fluo qui se trémoussent sur de la techno, ca ne fait que confirmer l'idée négative que tu peux avoir (si c'est le cas), et ca n'apporte certainement pas d'eau au moulin de questions comme le mariage ou l'adoption...
Et que Jack trouve ca génial, je crois pas que ca va changer grand chose non plus, si ce n'est sa côte de popularité dans le marais...

enfin ca c'est mon point de vue d'hétéro, je sais pas comme c'est vu par les homos.

Bartdude > c'est un point de vue qu'on entend aussi chez certains homos. Pour ma part je me vois mal reprocher à qui que ce soit de s'exprimer comme il ou elle l'entend à une gay pride, je n'ai pas fait tous ces efforts pour sortir de mon placard pour en refermer la porte sur telle ou telle catégorie qui ferait soit-disant tache dans le paysage. La visibilité c'est l'une des bases fondamentales de la gay pride depuis son origine. Que les médias, TF1 dans le peloton de tête, fassent dans le sensationnalisme et trouvent que le latex rose fluo sied mieux à leur audimat, c'est le problème des médias. Par contre que le téléspectateur n'arrive pas à faire la différence entre ce qu'il voit dans sa petite lucarne et la réalité, ça c'est un vrai problème pour tout le monde. Conséquence typique : des raccourcis comme "folles tordues" -> adoption (je laisse comme exercice au lecteur d'en trouver d'autres avec pédophilie, etc.).

ça a le mérite de bien faire rire... Mais on se fout plus des 5 dindes qui se dandinent à l'écran que de leurs sorties à deux francs. Allez, on va dire que c'est divertissant. Mais ça ne vole vraiment pas haut.
Zaza Napoli isn't dead !

aler vous reprendre l'emission? que faite vous actuelment? vous ette les meuilleur!!!

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes