Cassage d'ambiance

J'en ai rêvé, François l'a fait, petite polémique dans un verre d'eau.

Grand écoulement de troll à la verge chez Laurent (grouillez-vous d'en profiter avant que le tollier n'y fasse le ménage). Petit écoulement de geek aussi, mais les geeks, ça trolle moins bien que les morues ascendant vipère.

C'est vrai qu'on commençait à s'emm... sérieusement dans la blogobille.

P.S. : pendant que Laurent se tâte pour savoir s'il va nettoyer ses écuries, voici un petit retour en arrière sur ma propre expérience du troll sur ce weblogue :

1. Appâter le troll et le laisser s'ébattre dans les commentaires.
2. Encercler le troll, mais sans avoir l'air d'y toucher.

Je m'étais vraiment amusé à l'époque parce que j'avais préparé le piège à l'avance, mais surtout je ne m'attendais pas à un résultat aussi rapide. J'ai reçu le lendemain du second billet cet email du troll qui fait une bonne démonstration qu'il correspondait parfaitement à la description faite dans le second billet :

Bravo pour ta dernière chronique, propre à décourager toute personne fraîchement arrivée sur ton blog à participer aux discussions. Netiquette, hm ? byebye !

fay ce que vouldras

20 commentaires

A la base, je ne vois pas le troll dans le petit écoulement de geek, peut-être parce que je ne suis pas ascendant otarie ?

Oui, c'est juste un parfum de troll qui n'en est pas vraiment un, un peu comme un parfum Thierry Mugler.

Un troll c'est volontaire normalement, là j'ose invoquer le Canada Dry et la Tourtel...

Surtout celui en forme de X, je ne me rappelle plus son nom (XMen ou un truc comme ça). Celui-là me donne des envie de meurtre quand mes narines le croisent dans le RER.

Je crois que je vais faire un grand nettoyage sur le billet que tu as trackbacké (et j'ai pas dis barebacké)...

Une réserve naturelle ? J'emmerde les générations futures. Je ne suis pas là pour la conservation du patrimoine.

Je vois donc que tu partages les visions de LLM qui a lui-même fait disparaître la réserve blogonaturelle Copé. Pauvres générations futures :'-(

Comment ça, toi qui fais partie de la crème de la crème de la francosphère, tu ne veux pas contribuer à faire de ton weblogue une réserve naturelle d'élevage de trolls ? Tu me déçois beaucoup Laurent ;-).

François, le parfum masculin de Mugler s'appelle A Men et reprend l'iconographie du féminin Angel soit une étoile ou un X vu de loin. En effet, il a une drôle d'odeur qui décline en notes de tête le caramel mélé à du goudron chaud ;-)

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes