Al1 c Bi1

Donc Alain Juppé a bien un blog, nous dit Chryde, qui est journaliste. Versac, qui n'en avait jamais douté, nous fait une grosse colère sur le vieux thème "les blogueurs se prennent pour des journalistes mais ce sont d'infâmes propagateurs de rumeurs qui pètent plus haut que leur cul" (oui je sais c'est grossier, mais depuis la semaine dernière je cherchais une occasion de placer ce mot à la une de ce blog). Sauf que quand il prétend que j'aurais dû faire comme un journaliste et téléphoner à M. Juppé, ou que j'ai clamé que c'était un faux, il se trompe sur les deux tableaux.

D'une part, je ne suis pas journaliste. Comme je l'ai écrit en commentaire chez Chryde, ce que je trouve assez symptomatique de la peur des journalistes face aux blogs, c'est leurs réactions corporatistes du genre "ah ces apprentis journalistes, ils veulent se payer Le Monde alors qu'il suffit de décrocher son téléphone", etc. Mais moi je ne prétends pas être un journaliste ! Et si la journaliste du Monde avait décroché son téléphone, ou du moins clairement écrit dans son article qu'elle avait vérifié auprès du principal intéressé, est-ce que ce n'aurait pas été plus "professionnel", plus digne d'un journal comme Le Monde et de ce sujet en particulier ? Et puis, trève de plaisanterie, vous croyez qu'il me répondrait M. Juppé si j'appelais en disant "Bonjour, c'est François, je voudrais confirmer une info pour un billet sur mon blog padawan.info" ?

D'autre part, je n'ai pas prétendu qu'il s'agissait d'un faux. Puisque certains ont du mal à lire, je me recite :

Ce que j'en pense moi ? Si c'est un faux, M. Juppé va gagner plein d'argent en justice (ça le changera un peu). Si c'est un vrai, alors il vient de gagner la palme de l'arrivée la plus abracadabrantesque dans la francosphère politique, et il n'a pas fini d'en entendre parler. Dans tous les cas, j'attends le blog de M. Sarkozy avec impatience.

J'ai simplement exprimé le doute que j'avais, j'ai étayé ce doute en creusant et je me suis amusé à mettre ça par écrit avec une certaine dose d'ironie. C'est interdit ça ? Ou est-ce que j'ai oublié d'ajouter un smiley derrière CQFD au cas où l'ironie n'était pas assez explicite ? Allez, je vais corriger cet oubli pour les internautes qui ont perdu l'habitude de lire du français dans le texte ailleurs que sur un écran.

Donc, que nous reste-t-il de tout ça ?

Al1jup, pardon, Alain Juppé a bien un blog. Dont le nom et le style tranchent, c'est le moins qu'on puisse dire, avec le personnage que le commun des mortels comme moi connaissait jusqu'ici.

Ce blog a été créé par Beweb, une société avec pignon sur rue dont le coeur de métier avoué est de collecter des données personnelles pour constituer des profils de consommateurs à revendre pour des opérations de marketing direct, et qui est tout à fait respectable par ailleurs.

Le domaine al1jup.com appartient à Beweb. Ce n'est en effet pas une preuve qu'il ne s'agit pas du site de M. Juppé. C'est juste l'erreur classique du néophyte qui laisse son agence déposer son domaine en ne prenant pas la précaution de l'empêcher de se l'approprier. C'est, dans les agences peu scrupuleuses, un moyen de rétention comme un autre (je ne dis pas que Beweb est une agence peu scrupuleuse). Pour un blog personnel de ce calibre, je trouve que c'est une erreur, mais il y a peut-être une raison simple que je ne connais pas.

Ce blog est, paraît-il (mais je ne suis pas journaliste), alimenté depuis quatre mois. Or il n'a qu'une seule mention en date du 4 décembre dans l'index de Google, pas un seul lien, pas un seul commentaire (à ce que je peux en voir à ce que je croyais, je vois aujourd'hui pleins de commentaires sur le billet du jour). Il est de toute évidence encore en construction et son code montre, pour rester poli, que ses concepteurs "savent du web" mais sont infiniment plus au fait des techniques de collecte d'informations personnelles que des bonnes pratiques des blogs. Et je ne parle pas juste du fait que ça a l'air bricolé fait sur FrontPage quand le reste du monde utilise les standards web. Sans ironie aucune pour le coup, j'estime qu'Alain Juppé méritait beaucoup mieux que ça, et ce n'était pas difficile de faire mieux vu l'offre en France. [P.S. après relecture : c'est son site, il correspond certainement à ce qu'il veut, et je veux préciser que je ne critique pas le look d'ensemble, il est mieux que le mien sur bien des points !]

Ce blog n'est pas référencé à la CNIL. C'est plus une anecdote qu'autre chose s'agissant d'un site personnel, bien que je sois un peu réticent face au détail des informations demandées (qui dépassent le cadre strictement personnel) et l'absence totale de la moindre information sur la façon dont ces informations vont être utilisées.

On ne sait pas qui écrit sur ce blog. D'aucuns pensent que c'est bien M. Juppé, parce que ça correspond à son nouveau style. J'avoue n'en rien savoir, ni du style du Juppé nouveau, ni de l'éventuel nègre qu'on lui prête. Je m'étonnais juste de la quantité incroyable et systématique de fautes de frappe qui, là encore sans ironie aucune, ne me paraît pas cadrer avec l'auteur. Le blog de DSK a eu besoin de quelques réglages pendant son démarrage, mais on sait au moins exactement qui de lui ou de son équipe écrit dessus. Ca me paraît être une condition essentielle lorsqu'on prétend publier un blog.

Pour le reste de mes critiques, vous aurez certainement compris que je ne suis pas un fan invétéré de l'UMP ou du RPR, prenez-les donc avec un peu de recul. Par contre je sais faire la part entre l'homme politique, ses mandats publiques ou partisans, et l'homme tout court. Donc, avec tout le respect que je lui dois, et l'intérêt que je porte à la politique et aux politiques blogueurs, je souhaite la bienvenue à Alain Juppé dans la blogosphère. Il aurait pu choisir une entrée en matière moins fracassante, mais comme on dit dans le milieu de la pub, il n'y a pas de mauvaise publicité !

Mise à jour : Pourquoi ce blog-notes ? par l'intéressé lui-même, et toujours autant de fautes de frappe. C'est peut-être bien une signature personnelle finalement ;-).

11 commentaires

Ouhlala, correction nécessaire (de ma part) :
- je ne pique pas une grosse colère, je trouve juste ce cas intéressant.
- je ne visais pas ton post, que je trouve mesuré, mais les réactions à chaud qui ont assené "c'est un faux" (tu étais relativement plus mesuré)

Ceci-dit, il faut remettre quelques choses en place :
- la journaliste du Monde n'a pas à dire que c'est un vrai ou un faux. Elle part du principe, qu'elle a peut-être vérifié, que c'est un vrai. Si elle doit, pour chaque info, nous dire si ce qu'elle nous transmet est véridique ou pas, on est mal parti.
- les blogueurs peuvent tout à fait remplir un rôle de critique des media, de remplissage de leurs carences, de vérification de leurs dires. Je trouve ça très sain et juste.
- Quand on critique les media, il vaut mieux le faire à bon escient et sûr de son fait, sinon, on risque un ridicule encore pire.
- C'est pourquoi je trouve la démarche de Chryde très juste. Relais d'une info. Question posée, et réponse tangible argumentée.
- Et que je trouve les posts trop rapides du genre "c'est un faux, et ces blaireux du monde sont entrés droit dans le panneau, ahahah" un peu primaire, et ne grandissant pas les blogs dans leur critique (légitime également) faite par les media traditionnels.

Par ailleurs, Beweb est un web-agency qui fait des sites web pour différentes boites. A peu près tous les politiques confient leurs sites à des agences diverses et variées. Il y a souvent une relation de confiance assez large avec ce type de prestataires. En regardant quelques whois de politiques, on voit très peu de partis dans les registrars, mais beaucoup d'hébergeurs et d'agences. Ca ne me choque, et surtout, ne me regarde pas.
- Sur le fond, je n'ai pas non plus une passion pour Alain Juppé, surtout pour certaines pratiques qui n'ont pas échappé à la justice. Je trouve son blog assez nul, et tu auras peut-être remarqué que mon premier post sur le sujet était un peu assassin.
Je partage la conclusion que :
- si c'est lui, il est mal parti (vs le lancement du blog de DSK, il montre que les politiques de droite sont très mauvais en matière de com. électronique, Santini mis à part).
- si ce n'est pas lui ni son équipe, il a de quoi se refaire juridiquement, mais je doute qu'une agence comme beweb ose un tel coup marketing risqué.

Voilà donc, il ne fallait pas le prendre comme une colère, juste comme une petite analyse...
Très amicalement, Nicolas.

Dont acte.

Par contre, si Beweb est un web-agency il faudrait le leur dire. Parce que sur leur propre site web, ils ne proposent que du marketing direct, des opérations promotionnelles et des bases de données. Ce n'est pas franchement ce que j'appelle une web agency. Et puis demander à une web agency de faire son blog c'est comme demander à des archéos de faire un viaduc !

Mais bon, qu'en sais-je, je ne suis qu'un webmestre après tout ;-).

Je suis d'accord sur le fait que, demander (et sans doute payer cher) une agence pour faire un blog pareil (pas de RSS, pseudo-commentaires merdiques, mise en page moche, etc...) alors qu'il existe tant d'outils sur le marché faciles à paramétrer, c'est assez ridicule...

Un lancement de blog raté, donc, qui me rappelle celui de JF Copé. Voir aussi le blog de Darcos (http://desideesdabord.typepad.com/).

Avez-vous remarqué qu'il n'y a que des commentaires positifs sur son prétendu blog ?

Je ne suis pas un spécialiste es-blog mais il me semble que l'un des objectifs d'un blog est de susciter des commentaires, fussent-ils négatifs. Correct ?

Stef

Il y a bien un commentaire vaguement critique une fois de temps en temps, et surtout zéro commentaires la plupart du temps. A comparer avec le blog de DSK, où se passent de vrais discussions fleuves !

Ca y est, JT de France2 ce midi, voilà qu'ils nous ressortent le blog de JuP, ils n'ont pas cherchés à savoir si ce n'était pas un fake...

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes