Al1 ça cr1

Ce que j'adore avec le web, c'est qu'on n'a pas besoin de creuser trop profond pour trouver des pépites. Le vrai-faux blog d'Alain Juppé avait trop aiguillonné ma curiosité pour que je ne fasse pas quelques recherches d'usage. Petit tour de piste...

Tout d'abord, la société Beweb a pour nom commercial Beweb bananalotto FR. C'est en effet cette société qui possède la fameuse loterie gratuite dont le but est moins de vous faire gagner des sous que de recueillir votre profil pour mieux le commercialiser ensuite. Pour preuve, cette extrait d'une interview du PDG de Beweb qui explique (presqu'aussi bien que Patrick Le Lay) le but de son entreprise :

Nous avons d'abord créé des sites marchands, pour nous orienter ensuite vers l'exploitation de bases de données marketing qualifiées, notre activité principale aujourd'hui. Nous disposons de 1,3 million de profils qualifiés recueillis via Milkado (un jeu en ligne) et de 2,2 millions via Bananalotto (un site de loteries), dont 800 000 en Angleterre. Ces profils sont loués aux annonceurs en direct ou via les agences de communication. Les informations (sociotypes et habitudes de consommation) sont collectées par les jeux en ligne, un marché sur lequel nous sommes leaders. Les premiers jeux (Misterprize et Milkado) ont été développés pour notre propre compte. Mais, aujourd'hui, nous les proposons aux « grands comptes » : L'Oréal, Cegetel, Renault, Microsoft ou Marionnaud.... Nous travaillons avec eux en direct ou par l'intermédiaire de leurs agences de conseil média ou de relations publiques, comme Zénith, MPG, Carat... Avec le rachat récent de Bananalotto, nous sommes devenus l'éditeur qui exploite le plus grand nombre de données en propre.

Tout d'un coup, on se sent moins enclins à laisser son adresse email sur le blog de M. Juppé. A ce propos, on constatera en moins d'une minute que ni son blog, ni d'ailleurs le site de la société Beweb ne sont déclarés à la CNIL. banalotto.fr et .com sont eux bien déclarés. Je constate que www.alain-juppe.com est connu de la CNIL, ce domaine a peut-être été abandonné après les dernières législatives puisqu'il a été déclaré conjointement avec www.bordeaux-juppe.com, www.juppe-depute.com et bordeaux-legislatives.com.

Tournons-nous maintenant vers l'outil roi du pisteur, Google. A ce jour : aucun lien vers www.al1jup.com dans l'index général et une seule page contient le terme al1jup (en commentaire le 4/12). Pour quelqu'un qui blogue depuis quatre mois, je dirais que c'est très mauvais, mais pour quelqu'un du calibre de M. Juppé je dirais... "Virez votre prestataire, Monsieur le Premier ministre, il est lamentable !".

Au fait, c'est moi et mon Mac, ou bien il n'y a strictement aucun commentaire sur ce blog ? Dans ce dernier cas, ce n'est vraiment pas sympathique pour M. Juppé. D'accord, il a été condamné, mais ce n'est pas une raison pour ne pas lui parler. Vous n'êtes vraiment pas gentils les gars, il faut encourager les petits nouveaux dans la blogosphère.

Enfin, du moins pour le moment parce qu'il se fait tard, l'épluchage du code HTML des pages est assez intéressant. Outre une quantité de matière grasse 100% Microsoftienne et un script d'enregistrement d'adresses email particulièrement obscur, je suis tombé sur des paquets de code mis en commentaire dans lesquels j'ai trouvé cette perle : le café citoyen. A votre place je n'y laisserais pas mes coordonnées, mais voilà une bonne façon de collecter plein d'informations intéressantes pour une entreprise d'organisation d'événements.

Ah si, une dernière pour la route ! Regardez bien cette image reprise de la colonne de gauche de al1jup.com :
pic_recomm.gif
N'y a-t-il rien qui vous choque ? "Recommandez ce blog ?" Pourquoi donc un point d'interrogation ? Si l'auteur lui-même n'est pas sûr que son blog soit recommandable, alors la boucle est bouclée, c'est bien un vrai faux blog, CQFD ;-).

P.S. : petite revue de web...

MediaTIC affirme que c'est un faux et charge Le Monde : Le Monde se fait piéger par le vrai-faux-blog d'Alain Juppé, en citant BlogAgency qui se fait plus prudent. Juppé a-t-il un blog ? se demande Cyril qui jure qu'on ne l'y reprendra plus à annoncer des vrai-faux blogs ;-), tandis qu'Hubert n'y crois pas une seule seconde alors que le Capitaine en toute mauvaise foi dit d'un côté que c'est "tellement pitoyable que je ne doute pas une seconde : oui, c'est bien le blogue de Juppé" mais de l'autre que "contrairement à la rumeur qui se répand, non, je suis ne suis pas l?auteur du vrai-faux-blogue d?Alain Juppé".

Ce que j'en pense moi ? Si c'est un faux, M. Juppé va gagner plein d'argent en justice (ça le changera un peu). Si c'est un vrai, alors il vient de gagner la palme de l'arrivée la plus abracadabrantesque dans la francosphère politique, et il n'a pas fini d'en entendre parler. Dans tous les cas, j'attends le blog de M. Sarkozy avec impatience.

1 Trackback

Loïc Le Meur remarque : « Tiens Alain Juppé parle aussi du pont de Millau sur son blog ». Seulement, d'après mediaTIC du 15 décembre, il pourrait s'agir d'un faux. D'un côté, Alain Juppé ne l'a annoncé nulle part, de l'autre le... Lire la suite

5 commentaires

Je ne peux pas m'empêcher néanmoins de me poser la question "mais pourquoi ont-ils fait ça" ?

Et j'avoue que je n'arrive pas à trouver une raison satisfaisante à ce bien piètre canular.

Le 6 mai 2007 n’est pas écrit. Le corps électoral renâcle. Pourquoi ?
Parce que les politiciens ignorent avec insolence le NON du 29 mai 2005. Or les Français- de souche et d’adoption !- ont compris que tout procède de deux mots-clés : souveraineté, indépendance. Ainsi tout programme est inapplicable s’il ne remet pas en cause, d’abord, les désordres de l’Europe supranationale et de la mondialisation furieuse. C’est pourquoi nos compatriotes expriment lucidement leur réticence et refusent leur majorité.
Pour la Gauche, c’est fini. Trop de mensonges, trop d’artifices. C’est plus qu’un trou d’air ; une perte de contrôle avant le départ en vrille. N’accablons pas la personne qui incarne cette faillite. D’autres avec elle- dont l’une fut transformée en ludion politique - doivent assumer la débâcle.
La Droite n’est pas arrivée pour autant. Elle stagne. Malgré les apparences, son patron ne se porte pas beaucoup mieux que le pilote d’un aéronef promis, lui aussi, aux turbulences. Il ne faut pas s’asseoir sur le suffrage universel.
Quant au petit Parti du Centre, temporairement requinqué par la dispersion de la Gauche, il n’est jamais aussi guilleret que lorsqu’il adopte une posture jalouse d'autonomie alors qu’il interdit à la France sa volonté d’indépendance face au totalitarisme de l’Europe anarchique.
En somme ces trois ‘forces’ politiques sont sournoisement complices pour mépriser la voix du Peuple Français, détruire la Nation et affaiblir l’Etat. Privatisations, délocalisations, décentralisation, communautarisme: ce trio est responsable du carnage économique, civique, sociétal et politique.
La seule force qui demande à s’organiser dans l’indicible attente des citoyens est celle du NON. Depuis le printemps 2005 elle enveloppe largement l’éventail politique au-delà des récupérations idéologiques archaïques.
En renouant avec la maîtrise de leur souveraineté les Français confirmeront l’exemplarité de l’indépendance de La France. Pour reconstruire l’Europe des Nations et promouvoir la coopération équitable des Peuples dans une mondialisation apaisée et régulée.
Au soir du 29 mai 2005, le Polonais Lech Walesa affirmait «Un jour les Européens remercieront la France ».Michel

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes