Avocats blogueurs

Alors que mon petit doigt me dit que la blogosphère se prépare aujourd'hui à tailler un costard à un journaliste prof à Paris-Dauphine pour avoir osé cracher dans la soupe, je découvre avec intérêt un nouvel avocat blogueur, Me Olivier Santivi, orienté droit des affaires et qui offre gratuitement quelques conseils utiles pour tous les amateurs de NTIC. Voici deux exemples pour la route :

Je savais déjà à quelles portes frapper si je me retrouve au poste, ou si je me fais rouler dessus par un prof de Dauphine pas content. Maintenant je sais qui contacter si ce blog me cause quelques problèmes de capillotractage juridique.

Mais au fait, voilà un avocat inscrit au barreau de Paris qui blogue sous son nom ! Alors quid des avantages de l'anonymat (de façade) prêché par d'autres éminents blogueurs en robe pour échapper aux fourches caudines de l'Ordre ?

Un commentaire

Il n'est pas interdit à un avoccat de bloguer sous sa veritable identite. Cela entraine des obligations que je ne souhaite pas voir entraver mon blog.

Mon estimé confrère blogant sous son vrai nom, il est astreint aux limitations qu'imposent l'Ordre aux sites d'avocats.

Notammement par exemple, la prohibition de tout lien sortant, pouvant ètre assimilé à de la promo. Pas de blogroll, donc.

Cette transparence lui impose une neutralite bienveillante : il ne peut se permettre de se facher avec quiconque.

Et c'est un moyen indirect, malgre tout, de faire sa promo, ce qui n'est pas un reproche.

Nous n'avons pas le meme domaine d'action professionnelle.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes