EuropaBlog

Tiens, j'ai un homonyme blogueur, journaliste et europhile avec un discours qui fait plaisir à lire :

Pourquoi un blog ? Un de plus... ? Par mégalomanie probablement. Ne faut-il pas un ego surdimensionné pour signer de son nom des articles qui entendent expliquer le monde... ? Par masochisme, peut-être. Celui de faire le pari de raccourcir un peu plus encore mes nuits. Mais très certainement par envie. Sans langue de bois, sans effet de style. Sans prendre le lecteur pour un abruti fini ? chose malheureusement très courante dans notre profession journalistique (n'est-il pas connu que l'Europe n'intéresse pas le lecteur, quand bien même il serait capable d'y comprendre quelque chose ?) - ou un spécialiste de la question. « Chiante », « opaque », « incompréhensible », l'Europe ne l'est pas. A y regarder de plus près, elle est bien plus simple à comprendre et bien plus stimulante que les rouages de l'administration française... Pour peu qu'on la prenne comme une grande aventure humaine, un récit romanesque.

EuropaBlog, le blog européen de Christophe Nonnenmacher (repéré chez Loïc).

J'en profite pour citer le dernier billet de DSK sur la constitution européenne, qui écrit "il faut dépersonnaliser le référendum" avec l'idée assez intéressante que c'est l'union non partisane des deux assemblées qui devrait appeler le référendum et non Jacques Chirac. D'une manière générale, l'argument le plus stupide et le plus intellectuellement malhonnête de certains partisans du non est de dire "non à la constitution Giscard/Chirac/Sarkozy" (j'en passe et des meilleures, on aura tout entendu). Personnifier cette constitution pour des motifs bassement partisans c'est prendre l'ensemble des européens pour des cons.

3 commentaires

N'est-ce pas justement les prendre pour encore plus cons qu'ils sont que de dépersonnifier le débat ? Personne n'est dupe, c'est Chirac qui a lancé le référendum, dans l'esprit collectif, il restera le référendum de Chirac. C'était aux Assemblées, la Haute et la Basse, de doubler Chirac sur le coup. Maintenant, trop tard.

Personnellement, que ce soit Chirac ou le pape qui lance le référendum, je m'en moque, car je suis assez grand pour répondre si je veux ou pas de la constitution européenne, sans mélanger mes sentiments pour tel politicard français et un document écrit par 15 pays.

Mais si dans l'esprit collectif il y aurait une telle rémanence, alors je trouve que DSK a raison d'essayer de l'atténuer.

Par l'intermédiaire de son blog DSK s'est engagé
très tot et les questions Européennes ont été
débattues par des intervenants de tous bords.
Il faut etre honnete dans la vie, savoir reconnaitre les qualités des hommes et des femmes
qui font de la politique.
merci de nous signaler Europa Blog.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes