Kelcons

Kelkoo doit être sacrément désespéré pour en arriver là. Faire de faux blogs avec des noms de starlettes pour espérer capter un peu de trafic grâce à la myopie de Google, tout ça pour vendre de la pacotille, c'est vraiment petit (et je reste poli).

Mise à jour : selon Loïc qui entre deux billets sait aussi se servir de son téléphone et de son carnet d'adresses, a appelé le pédégé de Kelkoo qui affirme que sa société n'a strictement rien à voir avec cet imbroglio. Voir aussi les commentaires ici, et chez Olivier. Dont acte, et la prochaine fois encore, tourner sept fois ses doigts autour de son clavier avant de cliquer sur publier...

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes