Où l'on (re)découvre que les homophobes sont des abrutis

Laurent s'offusque des propos homophobes de M. Christian Vanneste, député UMP du Nord :

Je tiens à dire à cet abruti homophobe que je n’ai pas choisi d’être homo.

Moi non plus je n'ai pas choisi, pas plus que tous ceux que je connais n'ont choisi leur sexualité qu'elle soit hétéro ou homo. Si choix il peut y avoir, je plains seulement ceux qui ont fait le choix de ne pas vivre ce qu'ils sont naturellement ou, pire, ceux qui n'ont pas eu le choix à cause de la "morale" de gens comme le député sus-cité.

Ceci dit, je ne peux pas m'empêcher de penser que nous vivons dans une société tolérante, qui est capable d'accepter au sein de son Assemblée nationale des handicapés mentaux. Et Sam nous dit que si M. Vanneste n'a peut être pas choisi d'être un abruti, il a semble-t-il choisi de le rester.

Un commentaire

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes