Charité bien ordonnée

Pierre Salignon, directeur général de Médecins Sans Frontières explique pourquoi MSF a décidé de suspendre la collecte sur l'urgence en Asie.

Personnellement, ça ne m'étonne guère, et la façon dont leur site web était organisé ne pouvait qu'amplifier le problème. J'ai donné à MSF, mais au lieu de suivre le lien, placé au premier plan, qui me permettait d'attribuer exclusivement mon don à l'Asie, j'ai préféré utiliser le don "normal", en partant du principe que j'ai confiance en MSF pour utiliser cet argent au mieux (sinon, je ne vois pas vraiment l'intérêt de donner à une ONG si on ne lui fait pas un tant soit peu confiance). Je comprends toutefois le dilemme qui a pu se poser, d'appeler à la générosité pour un événement particulier puis d'utiliser les fonds en surplus pour d'autres causes, certains donateurs auraient pu ne pas l'accepter. Mais le monde ne va pas mal qu'en Asie et l'Unicef a par exemple raison de rappeler la situation en République Démocratique du Congo où l'on pense que 3,3 millions de personnes ont été tuées ces cinq dernières années, des civils pour la plupart. Ca fait 660 000 morts par an, tout de même, et ça fait dix ans que ça dure.

En parlant de confiance, Daniel nous parle d'incompétence récompensée et Laurent pointe vers ce blog du Monde : On allait donner pour la Croix-Rouge... et puis J-F Mattei a surgi. On m'avait déjà dit que la Croix Rouge était un panier de crabes, maintenant il semble que ça serve aussi à recaser les copains de Bernadette dont on ne sait pas quoi faire. Et puis, pour passer de la confiance à la décence, entre une association qui peut se contenter d'un petit immeuble en béton dans le 11è et une autre qui préfère un hôtel particulier sur l'avenue Georges V à deux pas des Champs-Elysées, mon choix est assez vite fait.

1 Trackback

Quel bruit ! Quels vents ! Quelle montagne humide ! Quel monstre elle enfante à nos yeux !(Hippolyte et Aricie, Rameau) Ca va peut être vous surprendre, mais jusqu'à ce matin je n'avais pas vu les images du tsunami. N'ayant pas la télé dans ma ch... Lire la suite

7 commentaires

Moi aussi j'ai donné à MSF (ou plutôt Doctors Without Borders USA) au lieu de la Croix Rouge américaine, qui a eu des histoires troublantes après les attentats du 11 septembre. Mais chez MSF USA on n'a pas pu spécifier de désastre. J'ai remarqué qu'aujourd'hui on accepte toujours des dons sur le site américain « pour les victimes du raz-de-marée » tandis que dans la « fine print » l'organisation ne promet pas d'utiliser les fonds en Asie.

2 milliards de dollars. Voici ce qui a été récolté depuis une semaine... Ce qui montre que quand on veut, on peut.

J'ai donc donné moi aussi à MSF car j'ai aimé le discours de son président il y a deux jours sur Europe1. Pas d'ambiguité. L'argent sera bien utilisé.

Vincent

Il se peut que l'immeuble de l'avenue Georges V ait fait l'objet d'un don ancien à la Croix-Rouge, dans ce cas pourquoi ne pas l'utiliser?

Pour la croix rouge, elle n'a pas abrité que les anciens copains de Bernadette devenus trop encombrants. Une certaine Georgina Dufoix est également passé par ses murs, après avoir été ministre de la Santé et essuyé un autre scandale...
Personnellement, j'ai choisi une autre association, en faveur des enfants... C'est plus fort que moi, je ne supporte pas voir un enfant pleurer.
Très intéressants des deux dernières notes. Je reviendrai me promener par ici.

Merci Archiguy, encore un service qui ne connaît pas la notion de lien permanent :-(. Liens retirés, vous pouvez toujours aller voir les photos dans les Pages Jaunes.

> Il se peut que l'immeuble de l'avenue Georges V ait fait l'objet d'un don ancien à la Croix-Rouge, dans ce cas pourquoi ne pas l'utiliser?

Oui, pourquoi ne pas le vendre, s'installer dans un endroit plus pratique et moins cossu, et utiliser la plus-value pour financer les missions sur le terrain ?

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Billets plus ou moins similaires

Archives mensuelles

Notes récentes

  • Un repas de fête

    Un repas de réveillon improvisé et entièrement fait maison, à quatre mains : En apéritif, des bretzels (graines de pavot, sésame et mélange de graines...

  • Une simple question d'égalité

    L'indifférence est pire que la haine. En particulier l'indifférence de cette fameuse catin qu'on appelle « opinion publique ». L'avantage des opinions anti-mariage pour tous...

  • François, sans filtre

    Hier matin, un homme bien ne s’est pas réveillé. Un hommage sans filtre à un François, par celui grâce à qui j'ai eu le plaisir...

  • Ce qu’il faut pour être heureux

    Ce qu’il faut pour être heureux Il faut penser ; sans quoi l’homme devient, Malgré son âme, un vrai cheval de somme. Il faut...

  • La Nouvelle Calédonie en 6 minutes

    À huit jours du second tour de l'élection présidentielle française 2012 (cuvée « Casse-toi pov’con ! »), je voudrais partager cet aperçu de la Nouvelle-Calédonie...