Urgences, comme à la télé

Vendredi dernier, après une brusque remontée de fièvre, une douleur localisée trop près de l'appendice et l'impossibilité de garder quoi que ce soit sur l'estomac, j'ai appelé mon médecin traitant qui m'a envoyé aussi sec aux urgences de la clinique du Mont Louis dans le quartier pour examens. J'y ai passé un peu plus de trois heures, entre les mains de plusieurs médecins et même un chirurgien qui voulait me garder pour me réhydrater en IV :-(, et surtout d'une jeune urgentiste qui ressemble furieusement à Abby Lockhart. J'ai dû me retenir pour ne pas lui faire la remarque, mais je me suis dit qu'elle n'apprécierait peut-être pas, et elle avait l'air assez préoccupée et fatiguée comme ça un vendredi soir (elle était particulièrement furieuse contre un juif orthodoxe qui avait amené sa petite fille souffrante mais qui ne voulait rien faire, même pas prendre l'ordonnance qu'elle lui tendait, parce que c'était Shabbat). Elle a été très pro, prenant les bonnes décisions pourtant pas forcément évidentes ni alignées sur celles de ses aînés. Mais ce qui m'a le plus bluffé, c'est qu'elle m'a appelé hier sur mon portable pour prendre de mes nouvelles ! Je reste d'une admiration sans bornes pour ceux qui, malgré le caractère difficile de leur métier, montrent un tel degré de conscience professionnelle. Chapeau bas, Dr Dauphin.

6 commentaires

Lunar, pas vraiment en fait, je suis en train de tester pour vous un second virus. 39 de fièvre aujourd'hui, repos (indispensable parce que la gastro m'a laissé sur les genoux) jusqu'au week-end. J'espère juste que ce n'est pas la grippe celui-là. Ras-le-bol de ces microbes :-(.

Ca ressemble presque à un debut de film erotique sur M6, les microbes en plus.

Hope you're doing well

Interessant. Par contre c'est interdit pour tout juif de refuser une guerison, meme Chabbath!

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes