Que le spectacle continue

Si le pape était mort dans cinq ans au fond d'une maison de retraite, ça n'aurait pas eu le même impact.

Entendu aujourd'hui sur France Info de la bouche de Mgr Jacques Perrier, évêque de Lourdes et expert es-marketing de l'église-spectacle.

Mon sens de l'ironie m'amènera donc à explorer la querelle de la moralité du théâtre. Molière est bien mort au sortir de scène, loin d'être un malade imaginaire lui non plus, sauf que lui gagnait officiellement sa vie en se donnant en spectacle. Que le spectacle continue, donc, telle est la loi du genre.

En attendant, c'est le Sidaction, et mes pensées vont vers ceux qui luttent concrètement et sincèrement contre cette maladie.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes