Ah bin non alors !

:-(

Parce que les plus populistes ne sont pas forcément de la France d'en bas, j'attends de voir qui sera le premier patron à nous dire qu'il va déménager son entreprise dans un pays pro-européen.

Parce que je veux toujours croire dans la politique en son sens premier, j'attends de voir quel sera l'homme ou la femme politique de gouvernement (on oublie donc quasiment tous les nonistes) qui sera le premier à quitter le costume de deuil pour proposer un projet ayant quelque chance de succès à la fois auprès de français et des 24 autres pays européens.

Et enfin j'attends le premier signe d'un renouvellement de la classe politique actuelle, déconnectée, désavouée, incapable de la moindre impulsion nationale ou européenne.

P.S. En attendant, rançon du succès pour un blog collaboratif avec auteurs et commentateurs prolixes, c'est le délire sur Publius, avec décryptage en direct des discours des uns et des autres mieux qu'à la télé (puisqu'on vous dit que les blogs, c'est mieux qu'à la télé ;-)).

P.S.2. Un schéma très intéressant du CSA sur la composition politique des votes de ce soir. Seuls les électeurs de l'UMP et de l'UDF ont majoritairement voté oui. Tous les autres ont voté majoritairement non.

3 Trackbacks

R�actions blogosph�riques sur le non depuis Politique et LL, le blog de Bix sur 30 mai 2005 8h51

Mitternacht est triste Arnaud est soulag� DSK est triste et d��u Padawan est :-( aussi Sur Publius, c'est le d�lire. Laurent se laisse aller � la vindicte, ts ts ts... Je mettrai � jour au fur et � mesure que les d�p�ches billets tomberont.... Lire la suite

Référendum Jour J: Et maintenant ? depuis Blog-notes de Jérôme Charré sur 30 mai 2005 10h30

Je viens de découvrir les résultats du référendum (55% pour le Non) portant sur le Traité établissant une Constitution. Les Français se sont massivement déplacés pour mettre leur bulletin dans l'urne. Félicitons-nous de cet engouement démocr... Lire la suite

D�sol� depuis un Blog, des Fraises, � Toulouse sur 31 mai 2005 2h31

Certains ont essay� mais c'est rat�. Je suis triste, d��u, on avait r�ussit, nous Fran�ais � mettre du Social dans un trait� europ�en, mais nous n'en avons pas voulu en fait. C'est dommage, il faut faire avec. Ils en parlent: ici, l�, l�-bas ou... Lire la suite

2 commentaires

Voilà ce qu'on a gagné avec un non : la recherche de l'homme providentiel, du prophéte laïque, celui qui tient la lampe torche avec pour devise "réunir pour régner".

En lisant ton post, au soir de ma soirée électorale, je me suis demandé si mon idée de départ n'était pas le non. Quelques heures aprés, je ne suis toujours pas en accord avec le "non" ou avec les patrons d'entreprises fans de thunes qui ont raison de déménager, l'herbe est plus verte et moins chères même dés fois légalisée dans des pays qui acceptent l'union homosexuelle ? On en a des choses à apprendre de l'Europe, on en a des choses à apprendre de nos voisins, la Belgique qui permet plus facilement aux mères françaises de se faire inséminer, l'europe ce super-état qui sert aussi à faire cohabiter le clonage thérapeutique et le Pape, alors qu'en France ce ne sont juste que des mots qui font peurs. J'ai toujours du mal à accepter ce "non" à l'ouverture aux autres. Le "Oui" n'aurait même pas été une fête, juste une validation nationale sans saveur particulière. Le "non", non plus, mais au moins c'est devenu une angoisse nationale qui promet un spectacle de belle facture sociale. Avant on pouvait dire « la France, c’est nous », aujourd’hui on se charge d’affirmer que « l’Europe, c’est nous » ou qu’on s’en fout complètement. C’est ça que je ne comprends pas.

ce matin j'ai honte!
Pour aller bosser (au Luxembourg) j'ai mis mon tee-shirt Oui, obligé…

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes