Les blogs, menace ou opportunité ?

Devant la nouveauté, le consultant qui a été à l'école va tout de suite brandir son couteau suisse de l'analyse : SWOT, pour Strengthes, Weaknesses, Opportunities, Threats. Ou dans la langue de Molière : forces, faiblesses, opportunités et menaces.

Par expérience de l'évangélisation des blogs, j'ai rencontré quelques grands profils d'interlocuteurs :
- ceux qui captent vite et commencent par leurs forces et les opportunités (et me demandent au bout de cinq minutes où ils doivent ouvrir leur blog)
- ceux qui captent vite et connaissent leurs faiblesses et se demandent d'abord comment contrer la menace ("Comment ça je ne peux pas avoir les emails des abonnés au fil RSS ?")
- ceux qui disent "ah ouais, je sais ce que c'est, mon fils a un Skyblog" (mais je ne leur parle pas à ceux-là :-P)

C'est un peu caricatural, mais la brochure que j'ai reçue du Benchmark Group ce matin pour leur forum e-Marketing 2005 m'a rappelé que le monde est manichéen. Extrait du programme, session Techniques et enjeux de la "communication d'influence" (je souligne) :

Quels sont les nouveaux leviers d'influence qui s'ouvrent aux marques à travers les blogs et autres espaces d'expression sur le Web ? Sur quelles techniques de lobbying s'appuyer sur Internet pour "orienter"* les consommateurs ? Qui sont les leaders d'opinions et quels types de relation instaurer avec eux ? Comment s'y prendre pour gérer les dérives de certains consommateurs sur les blogs ou sites consuméristes ? Ouvertement ou plus discrètement, quelles formules adopter pour créer un blog au service de sa marque ? Quel est l'intérêt d'un flux RSS en complément d'une newsletter ? Le point sur les initiatives menées par des marques pionnières et l'analyse des spécialistes. Avec Stéphane Muracciole (FNPCA), Andrew Green (Oney), Stéphane Allard (Spheeris) et Tanguy Imbert (Ubi Soft).

Alors si je ne me trompe pas, le FNPCA c'est l'Artisanat. Vous vous rappelez le Blog d'Arnaud (attention ! gros Flash qui rend épileptique), ce site qui n'a jamais rien eu d'un blog ? J'attends toujours ne serait-ce qu'un seul blog d'un véritable artisan mis en valeur sur ce site. Oney, c'est l'ex Egg, auteur de oney-shopping.com (un admirable proverbe irlandais dit "il est immoral de laisser les pigeons garder leur argent", donc je ne porterai aucun jugement négatif sur ce blog :-P). Spheeris se dit "Experts en Buzz Marketing", ils ont même un blog qui s'appelle buzz-marketing.fr (dans lequel ceci me laisse quelque espoir). Quant à Ubisoft, je ne connais pas leurs exploits bloguesques si ce n'est de par cet avis, et je me demande maintenant qu'Electronic Arts a racheté une partie de leurs actions, ce qu'ils pensent du blog de easpouse.

Deux semaines plus tard aura lieu Les blogs 2.0 (il y en a un qui a trop cogité sur web 2.0 ;-)) dont le préprogramme annonce :

Of course bloggers are at the forefront of this way of life: unformal, friendly, no powerpoint and no ties...

Let's define together these new values and understand :
1. How they challenge the corporate world
2. How they change the media landscape
3. How they bring more democracy in politics
4. How education evolves
5. What are the tools used and how we can all best benefit from them
6. Where we are going in the near and longer term future

Le forum e-Marketing du Benchmark Group c'est du 23 au 25 novembre, il vous en coûtera entre 945€ et 2464€ TTC. Les Blogs 2.0 c'est du 5 au 6 décembre, et ça coûte 239€ TTC.

Je vous laisse deviner qui des deux premières catégories précitées ira à quelle conférence...

(*) sur la jaquette, Stéphane Loire, directeur des études du Benchmark Group est lyrique sur le "terreau extrêmement favorable" qu'est Internet pour le buzz et le marketing viral : "Quels sont les dispositifs qui marchent sur Internet pour assurer la "contamination" marketing ? Comment tirer profit des opportunités offertes par les nouveaux leviers de marketing direct que sont le marketing mobile ou les fils RSS ?"

4 commentaires

Merci pour votre billet!
Il est clair que nos messages principaux seront
1."soyez franc et sincère"
2."sortez de votre tour d'ivoire, les consommateurs veulent parler avec vous".
3."arrêtez de parler, écoutez"
Nous avez été nourri au Cluetrain Manifesto depuis notre plus tendre enfance! ;-)

PS : au fait Spheeris, c'est avec deux "e" ;-)

Merci Stéphane, ça me rassure :-). Pour Spheeris, je corrige, c'est écrit avec un seul e dans le JDN et sur la plaquette du Benchmark Group.

Bonjour,

Vous donnez la preuve que le dénigrement existe bel et bien sur les blogs.

Plus sérieusement, peut-être avons nous effectivement trop insisté sur cette dimension dans notre programme. Mais vous auriez pu ajouter le premier paragraphe du texte de présentation de notre conférence qui donne je pense une vision beaucoup plus positive.

"Sur Internet, dans les forums de discussion ou sur leurs blogs, les consommateurs trouvent enfin un espace d'expression pour partager leurs expériences d'achats, leurs coups de cœur et leurs mécontentements. En donnant de nouvelles armes à des consommateurs de plus en plus matures, Internet rééquilibre le rapport de force entre une marque et son client. "

Dénigrement ? Je préfère "critique" mais on peut le voir comme ça quand on est de l'autre côté :-). Dans combien de temps vais-je avoir droit au terme "dérive" ?

L'intention n'était pas de dénigrer mais de critiquer une vision que je trouve effectivement négative et que n'atténue pas l'introduction que vous citez. Vous même mettez les termes "orientation" et "contamination" marketing entre guillemets, c'est révélateur.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes