Joyeux Noël, film de Christian Carion

Hier j'ai eu la chance de voir Joyeux Noël, le dernier film de Christian Carion. Beau film, belle histoire, tous deux bouleversants (le film est basé sur des faits historiques de fraternisation entre les soldats adverses la nuit de Noël 1914). Dans le débat qui a suivi, le producteur a expliqué les difficultés à tourner le film en France à cause de l'armée. Il leur fallait en effet un terrain de plusieurs hectares pour reproduire les scènes de tranchées (pratiquement toutes les scènes du film se passent en extérieur) et (surprise) la France est un pays agricole où les seuls terrains pouvant convenir sont les terrains d'entraînement de l'armée. Michèle Alliot-Marie avait donné son accord de principe, ils avaient trouvé une base propice et un colonel compréhensif trouvant que le projet s'accordait avec la mission "d'interposition et de paix" de l'armée française, mais le général commandant la base a dit non. Il a aussi expliqué l'hostilité des militaires à leur donner accès aux archives de l'armée qui prouvent ces manifestations de fraternité des soldats sur le champ de bataille.

Si j'ai bien compris, ce film est né de la volonté de Christian Carion de raconter cette belle histoire dont on ne voit nulle trace dans nos manuels d'Histoire. Je serais toujours fasciné, admiratif, devant ceux qui savent et peuvent raconter des histoires et effectivement me transporter ici ou là, dans le passé ou le futur, le réel ou l'imaginaire. Ici c'est réussi, et je recommande chaudement le film.

P.S. (ceci n'est pas un spoiler) pour l'anecdote, le chat a vraiment été jugé par un tribunal militaire, condamné pour espionnage (et/ou haute trahison, j'ai oublié) et fusillé. Le producteur nous dit de ne pas juger le passé avec les yeux du présent. Je pense qu'il est cependant bon de garder les choses en mémoire, ça peut servir dans le futur.

32 commentaires

...et dans la séquence émotion, je rajouterais la fabuleuse interprétation d'un Ave Maria inédit interprété par Nathalie Dessay qui a prêté sa voix à Diane Krüger. C'est en effet un grand film !

François, ce doit être ça. Ce qui tendrait à prouver que les chats sont intelligents. A supposer bien sûr que l'ennemi soit doué d'intelligence, ce qui reste à prouver ;-).

Je n'irai pas le voir parce qu'il n'y a pas le plan où Pierre Carion en soldat allemand se fait bouffer les couilles par un rat dans les tranchées.

Petite rectification: c'est le meilleur film au monde de puis "autant en emporte le vent" et "Die Hard 2"!
Non ?
L'execution du chat aurait ete sympa pour illustrer le "Friday cats bloging". Dommage.

PS: Merci pour ces commentaires ;-)

Ah, ça me rappelle que j'ai oublié de dire, pour ceux qui ne le connaissent pas, que Christian Carion est le frère du célèbre Pierre Carion, que tout le monde connaît.

Enfin, bien connu au moins des vieux barons de la francosphère ;-).

'barons de la francosphere' ? hum... pourquoi pas plutot 'anciens combattants' ? ;-)

Je me souviens de mon service : le bélier, mascotte du régiment avait été dégradé de caporal à 1ère classe car il avait détruit des biens militaires (son enclos)

La scène où le chat est fusillé est-elle très choquante ? j'hesite à aller le voir à cause de ça alors j'aimerai avoir un avis. Merci

"La scène où le chat est fusillé est-elle très choquante ?" > Rire. Le chat n'est pas fusillé dans le film (il l'a été dans la réalité). Mais les combats au début du film sont assez... forts.

Mai 1915
Le 9 exactement.
Carion rend hommage à mon grand-père.
Tombé le jour de ce mois.
47ème d'Infanterie.
Formé, en août 1914, à Saint-Malo.
Merci, Carion

Jean-Marie Boisard
Professeur des Universités

Bravo christian Carion pour votre très beau film que je viens de voir deux fois (et il y en aura d'autres !) et qui m'a beaucoup ému. Mes grand- pères étaient là-bas aussi...
alain

je viens aussi d'aller voir ce merveilleux film, touchant poignant, je pense que cela fait honneur a nos grands parents,mon grand-Père a participé aux fraternisations de 1917 sur la cote 304,(secteur de verdun)échange de chocolat (coté allemand ) contre cigarettes (coté français) elles ont duré jusque la fin de la guerre , mème si la censure très dure coté français a fait que nous avons laissé de coté ces faits, ce film concour a ne pas nous le faire oublier, merci encore

"ce film est né de la volonté de Christian Carion de raconter cette belle histoire dont on ne voit nulle trace dans nos manuels d'Histoire"

Je ne sais pas si c'était écrit dans mes manuels d'Histoire mais je me rappelle que mes professeurs au collège et au lycée l'avaient évoqué.

ce film est magnifique..Il est vraiment bien réalisé... je suis allée le voir avec mon lycée (je voulais y aller ca tombait bien c'était moins cher avec le lycée) et je ne suis pas déçue du voyage ! on est projeté en 1914 devant les horreurs de la guerre et finalement tout un coté humain qui ressort malgré tout ....
VRAIMENT je suis contente de l'avoir vu et je le conseil a tout le monde... Il m'a beaucoup émue...
je confirme : le ave maria était magnifique!

petit oublis: nous sommes peu fiert de la guerre et ces horreurs mais nous pouvons être fiert de ces soldats qui n'avaient pas plus envie d'y être que vous ou moi et qui sont allés au-dessu de la guerre et des conflits... pour arriver à paix et fête... voilà

Je viens d'aller voir le film, Super !!! Un film qui m'a fait penser à mon arriére grand pére disparu en mars 1915 dans les tranchées. De l'humour malgret tout, Le personnage de Dany Boon et bien de chez nous ! ( je suis chtimi et j'ai vu le film à Liévin à coté de Lens ) Le petit café de sa mére à Lens, son accent chti, tout y est tourné comme il faut, plein d'émotion j'ai encore quelque senglot. Un film qui ilustre trés bien la connerie qu'est une guerre et qui montre bien qu'avant tout, les soldats sont des hommes tous pareils qui n'ont pas demandé d'aller à la guerre. Bravo Christian CARION !!!!

Moi je vais le regarder à 9h au ciné avc ma classe aujourd'hui, mais je ne pense pas que ce film soit aussi emouvant que sophie scholl, die letzte Tag( le dernier jour --->la rose blanche). La résistance et la seconde guerre mondiale sont plus interressants historiquement que la première.

"La résistance et la seconde guerre mondiale sont plus interressants historiquement que la première"

Pourquoi ?

Très émouvant ce film mais, en Belgique, la version n'évoque pas le passage d'un chat par les armes.
Les documents que j'ai pu consulter à la bibliothèque nationale de l'Armée à Vincennes font état -en plusiuers endroits- des événements évoqués ici. Mais la fraternisation se limite à des contacts entre les belligérants pour permettre de nettoyer les tranchées où il était très pénible de vivre dans la boue.
La présence d'une cantatrice, même si elle chante un magnifique Ave Maria, me semble trop romancée. Mais elle est tellement émouvante.
Le passage de cette chanteuse et du ténor à l'ennemi en se constituant prisonniers est plausible. J'ai trouvé à Vincennes un texte qui évoque le passage de trois soldats français chez les Allemands.
Avant de voir le film, j'en redoutais la fin car les combats ont repris ensuite et le "temps de grâce" de Noël a été éphémère. mais ici la fin est très subtile qui éloigne notamment les Allemands du lieu des combats.
C'est un très beau film même s'il occulte la fin réelle des combats de cette épouvantable guerre avec des morts qui se comptaient parfois par des dizaines de milliers de morts sur une journée.

Très émouvant ce film mais, en Belgique, la version n'évoque pas le passage d'un chat par les armes.
Les documents que j'ai pu consulter à la bibliothèque nationale de l'Armée à Vincennes font état -en plusiuers endroits- des événements évoqués ici. Mais la fraternisation se limite à des contacts entre les belligérants pour permettre de nettoyer les tranchées où il était très pénible de vivre dans la boue.
La présence d'une cantatrice, même si elle chante un magnifique Ave Maria, me semble trop romancée. Mais elle est tellement émouvante.
Le passage de cette chanteuse et du ténor à l'ennemi en se constituant prisonniers est plausible. J'ai trouvé à Vincennes un texte qui évoque le passage de trois soldats français chez les Allemands.
Avant de voir le film, j'en redoutais la fin car les combats ont repris ensuite et le "temps de grâce" de Noël a été éphémère. mais ici la fin est très subtile qui éloigne notamment les Allemands du lieu des combats.
C'est un très beau film même s'il occulte la fin réelle des combats de cette épouvantable guerre avec des morts qui se comptaient parfois par des dizaines de milliers de morts sur une journée.

Le film vient de sortir au Québec et je suis allé le voir aujourd'hui. Je sais que le film est basé sur des faits historiques, mais il y a une partie dont je doute de l'authenticité. Est-ce vrai qu'un officier allemand a pris l'initiative d'avertir les Français et les Écossais qu'un bombardement était imminent? Il les aurait même invité à se réfugier dans les tranchées allemandes! Merci à celui qui peut m'éclaircir sur ce point.

Avis personnel (à chaud ... ce n'est jamais bon) :
Qualités du film :
- n'est pas tombé dans l'écueil des scènes excèssives de boucheries (même si c'est un aspect de la triste réalité, il faut le reconnaître)
- fin pleine de retenue où l'on évite de détruire les images fortes par la reprise des combats
Défauts :
- place donnée à la cantatrice en limite de crédibilité (tout du moins en décalage)
- concentration sur une seule et même unité de tous les aspects de fraternisation dont on ait des traces
Cela dit c'est un film qui interpelle de manière saine et qui montre (en lisant entre les lignes) que tout excès (voire extrémisime)est condamnable (autoritarisme militaire, temporalisme de la religion, etc...).

Honneur à nos anciens (ces anciens) et que nos militaires d'aujourd'hui soient inspirés dans leurs difficiles missions d'aujourd'hui.

Mon voisin au CLAP à Québec, s'essuyait les yeux tout en restant assis (toute la salle faisant de même , trop ému pour bouger) me dit à la fin du générique:"Mon père a fait cette guerre là monsieur. Il ne m'a jamais vu, il est mort dans une tranchée alors que j'avais 4 mois."
Il a été le dernier à sortir du cinéma...je le voyais aller, les yeux rougis, inconsolable, marcher d'un pas hésitant, sortant son mouchoir....Il devait avoir 85 ans.Passant près de moi il ajouta:Quel grand film monsieur et me montra la photo de son père, en soldat qu'il gardait dans son portefeuille.Je lui serrai la main, les larmes aux yeux en lui disant:Quel grand film........le cinéma c'est ça.

le film joyeux noel est un film extraordinaire
ya pa plus beau franchement connaissait vous plus beau comportement que celuis de faire une treve le soir de noel sur un champ de bataille
non je ne connais pas plus beau et en irak penser vous que ces bande de cretin qui se tire dessus pour une bande de politique de merde qui ne pense qu'au fric et au petrole et croyer moi il n'y a pas que les americain qui en sont fautifs la france ne s'en plein pas d'ailleur (la france en trouve ses benefice) pensez-vous simplement que ses cretins serais capable de reproduire la meme chose
biensure que non ces chose la n'arrive qu'une seule fois (enfin je pense)
la musique oui la musique qui entoure se film est si belle
jaimerais beaucoup avoir des renseignement sur la chanson celle ki est chanter a la fin au moment ou le wagon plein de militaire allemand s'en vas l'un commence a la siflotter me semble t'il avoir de info pour savoir comment se la procurer legalement me serais necessaire je remerci d'avance les personne pouvant m'aporter ses reponses

ewwww u guys like this movie its soooo boring!! ce film est vraiment plate je peux pas croire que vous l'aimez hahahahaha de vrias frncais ein??

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes