Le blogging structuré prend forme

Pointblog annonce la naissance du structured blogging. Naissance est un peu fort, ça fait un bail qu'on en parle (de l'avantage du blog quand on a une mauvaise mémoire : j'avais repéré que Sébastien Paquet citait les premiers pas il y a deux ans). Disons que les premiers outils apparaissent pour les gros outils de blog et que la brochette d'acteurs impliqués promet une diffusion rapide parce que suffisamment consensuelle entre acteurs influents.

Karl Dubost pose la question des bénéfices pour l'utilisateur :

Le bénéfice majeur de ce développement est… pour les sociétés qui font de l'agrégation et de la recherche du contenu, pour ceux qui font des études commerciales et du profiling... En gros comment raffiner le spam, ou l'étude de nos habitudes commerciales.

Voudriez vous que pendant votre visite du supermarché, tous vos achats soient observés individuellement, décortiqués, rangés dans les bonnes cases, afin d'avoir une analyse individuelle de tout ce que vous consommez ?

Je comprends ce à quoi il fait référence sur la décomposition du caddie de la ménagère mais : 1) cet argument demande à être développé (et un peu plus que ça si possible) et 2) ça se fait déjà et ça ne s'appelle pas le structured blogging mais la carte de fidélité ou encore (vérifiez vos contrats, on n'a pas attendu RFID pour vous faire accepter ça) la carte bancaire ! Lutter contre le profiling et le spam est important et doit se faire à d'autres niveaux, sans jeter tout de suite l'anatème sur une avancée (à son crédit, Karl sait que les microformats sont une bonne choses et juge que le structured blogging est un grand plus).

Le structured blogging va certes profiter à des gens comme Google et Technorati mais moi je vois d'abord mon intérêt en ce que je n'aurais pas à aller placer mes photos sur Flickr, mes bookmarks sur del.icio.us, mes annonces sur eBay et j'en passe. Le premier risque est pour ces sociétés qui monétisent mon contenu stocké chez elles sous forme d'abonnement (et donc mon profil, tiens, tiens...).

Le premier avantage, pour moi, du structured blogging est de sortir de ce modèle et de continuer à garder mes contenus sur mon site et à mes conditions. Et si les moteurs de recherche qui m'amènent des visiteurs peuvent faire un travail encore plus pertinent, alors tant mieux (et s'ils restent gratuits en se rémunérant sur de la pub, ma foi, ça ne m'empêche pas de dormir).

Le structured blogging est également un élément positif majeur pour le développement d'outils modernes, simples, pas chers et efficaces sur les intranet d'entreprises, il ne faut pas oublier ça.

Un commentaire

Je suis curieux de voir comment cette logique de blog tuturé va sortir mais d'abord pourquoi se limiter aux blogs ?

Ensuite quelle est la vulnérabilité de ce concept au spam ? Pour ce que j'ai pu en lire, je serais porté à croire que ce serait assez facile à utiliser pour des spammeurs et que ça puisse mal finir comme pour le trackback qui n'a jamais pu prendre la place qui lui revenait.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes