Bonne année 2006

Mon marronnier de début d'année sera plus court que celui de l'an passé, sur lequel j'ai pourtant eu raison sur toute la ligne me semble-t-il, mais les prédictions sont un exercice risqué. Si je ne dois retenir qu'une chose de 2005, c'est que l'optimisme est, comme le pessimisme, une forme de pensée auto-catalytique et contagieuse. C'est dommage qu'elle soit plus rare, tandis que l'autre a atteint un niveau épidémique assez effrayant. Mais foin de pessimisme justement, je prédis que cette année aura du chien (pouf pouf, le lecteur attentif et sinophile, pas cynophile, aura compris pourquoi je ne prends aucun risque avec cette prédiction à deux yuans).

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2006 !

6 commentaires

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes