A écouter : Alexandre Tharaud joue Rameau

Merci Laurence de m'avoir fait découvrir ce fabuleux CD : Alexandre Tharaud joue Rameau chez Harmonia Mundi, excellent éditeur, l'un des seuls à faire son travail par passion et non par logique financière (malheureusement je ne peux pas faire de lien vers leur site, leur application est complètement à la ramasse, mais le site d'Alexandre Tharaud vaut le coup d'oeil*). J'avais un méchant a priori sur le répertoire de clavecin joué au piano, principalement à cause de ma fascination pour Scott Ross et son interprétation des sonates de Domenico Scarlatti et, a contrario, ma répulsion pour le massacre qu'en ont fait des générations de pianistes qui s'en sont servi d'apéritif pour s'échauffer les doigts en concert. Outre un a priori sur le piano tout court (mais j'ai une excuse) que je peux désormais enterrer.

(*) Que disais-tu déjà sur la tendance des éditeurs de musique à mettre l'artiste en scène sur les pochettes de CD classiques ? Il est difficile pour l'équipe de marketeux qui vient de packager un boys' band de revenir sur ses habitudes, et puis quand l'interprète est craquant, ahem :-P, pourquoi se priver ?

(Blague privée : et encore merci pour ton conseil tes conseils. ;-)

P.S. David me fait remarquer en commentaire qu'il y a plus d'un éditeur qui font bien leur travail. Ce que j'écoute plus particulièrement (entendre "en boucle") en ce moment :

  • Finzi : Dies Natalis, Clarinet Concerto, Farewell to Arms (amdhal / Virgin Classics) — un compositeur anglais (1901-1956), vraiment étonnant (merci Franck !)
  • Rameau : Pièces de clavecin en concerts (Harmonia Mundi, coll. musique d'abord) — j'avais hésité à prendre le disque de Blandine Ranou et le disquaire HM de la rue de Rivoli m'a sorti celui-ci à moins de 8 euros, excellent !
  • Vivaldi : La Stravaganza (Channel Classics, trouvé chez HM rue de Rivoli) — du Vivaldi qui dégage bien les oreilles, comme j'aime :-)
  • Vivaldi : La verità in cimento (naïve) — encore merci Laurence, nouvelle découverte (merci aussi à Alain pour Vespri Per l'Assunzione Di Maria Vergine, j'ai un gros retard sur Vivaldi ;-))

9 commentaires

Ah si, moi aussi ça m'énerve les nouvelles pochettes des CD classiques. Il y a pire, chez Naïve par exemple où ce sont carrément des photos de mannequins qui n'ont strictement rien à voir ni avec les artistes ni avec les œuvres.

Vi, à part ça il est joli garçon le Alexandre, et ce disque est une merveille (ça tombe bien, moi qui n'aime pas le clavecin... ahem, oui je sors...)

Je n'ai pas écouté l'interprétation de Rameau par Tharaud, mais j'adore ses interprétations de Schubert (avec Zhu Xiao Mei) et de Bach (Concertos italiens). Ils sont sublimes !

Il y a tout de même de petits éditeurs qui font leur boulot, et plus que bien ! CPO, Timpani ou Da Capo, par exemple.

Sinon, oui, ce disque est un monument. Ca représente une somme de travail énorme, puisqu'il a fallu adapter les ornementations et l'irrégularité baroque au piano, et ce n'est pas directement transposable depuis les recettes de clavecin.

Un travail aussi personnel que remarquable.

En concert, il avait même ajouté entre chaque pièce de la suite en la des compositions spécialement prévues pour l'occasion : Mantovani, Connesson, Pécou, Campo, Maratka et Escaich !

Vive lui.

Pour les pochettes mannequin de chez Naive, la boutique de la Cité de la Musique a même mis un sticker pour expliquer que le disque contient quand même de la vraie bonne musique !

Le concert dont parle David, c'était il y a à peine quelques jours :
http://www.cite-musique.fr/francais/spectacles/_database/S03284.htm

Oui ! Mais il y avait eu une première série au moment de la sortie du disque, il y a déjà quelques années.

Grand souvenir.

Pour les amateurs de piano classique, j'ai découvert une petite merveille : Fauré par Kun-Woo Paik, pianiste coréen. Quand la technique est au service de la sensibilité et d'un monde intérieur que le pianiste veut bien partager... Un ravissement.
Laurence

J'ai craqué, je me suis offert le CD "Concert-Promenade à Versailles" de Rameau par Scott Ross (chez STIL), pour comparer, et l'ensemble (avec Tharaud) est absolument jouissif.

Dis Laurence, tu me prêtes le Fauré, que je vois si je suis définitivement réconcilié avec le piano ? ;-)

A signaler la sortie chez Decca d'une magnifique interprétation de Sonates 16 à 26 de Beethoven ppar Kun-Woo Paik, je vous invite à lire le commentaire de Richard Holding sur Resmusica à l 'adresse suivante - je partage son enthousiasme!

http://www.resmusica.com/aff_articles.php3?num_art=2130

Laurence

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes