Commentator

[Ce billet est la traduction de The Ultimate Commenting Experience par Anil Dash]

J'ai une théorie sur un moyen d'améliorer radicalement l'expérience utilisateur de tout site web qui accepte des commentaires de ses visiteurs. J'aimerais partager cette idée avec vous.

Voyez-vous, je connais plein de gens qui font des applications pour communautés ou des outils de blogs ; je travaille même avec certains des meilleurs dans le domaine. Je suis sûr qu'ils font des trucs oumpf comme de l'analyse oculaire, des tests d'ergonomie ou ont des armées de robots qui analysent les formulaires de commentaires. Mais il y a toujours un comportement qui leur échappe, même après des années d'expérience.

Basé sur une observation intensive en presque sept ans de blogging, voici comment les hommes commentent vraiment sur un site :

  1. Survolez les premières phrases, juste assez pour avoir une bonne idée du sujet du billet ou de la nouvelle
  2. Déroulez jusqu'en bas aussi vite que vous pouvez ! Chemin faisant, faites bien attention de ne pas lire accidentellement les commentaires déjà présents sur la page (certains pourraient bien contenir les informations que vous vous apprêtez à poster).
  3. Tapez l'avis que vous avez eu sur le sujet votre vie entière. Ne perdez pas de temps avec l'orthographe ou la ponctuation, et faites bien attention à ne pas laisser la moindre information contenue dans la page influencer votre pensée.
  4. Quand vous avez terminé, soumettez votre commentaire et, à votre guise, lisez les autres commentaires de la page. Si vous trouvez que l'information originale ou les commentaires qui précèdent le votre ont été écrits par des gens qui partagent votre opinion, réjouissez-vous de cette confirmation que vous aviez raison.

Clairement, le temps est venu pour les applications modernes du web 2.0 de refléter cette réalité. Où donc sont les innovations qui répondent à cet insatiable besoin ? Nous les hommes avons besoin d'infliger notre avis sur le web avec le plus parfait mépris pour le contexte, le contenu et la communauté à laquelle nous participons. Et foutons un peu d'Ajax là-dedans putain !

Un commentaire

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes