Petits copinages ordinaires en Chiraquie

Maître Eolas revient sur l'amnistie de Guy Drut par son ami Jacques Chirac (et accessoirement président de la République bananière de France), et écrit que cette amnistie individuelle s'inscrit totalement à contre-courant de l'intention du législateur, qu'elle est désastreuse politiquement et moralement injustifiable. Et ceci grâce à une loi dont l'une des lignes directrices était la volonté de moraliser la vie publique.

Philippe Bilger appelle Guy Drut le sauteur d'obstacle : "Il a sauté sans aucune difficulté l'obstacle de sa condamnation de 2005."

Versac compte une banane de plus et compatit : "Etre embêté par de vulgaires juges est quand même navrant, quand on sait la valeur de ces héros nationaux.". Il se demande d'ailleurs pourquoi le président de la République n'a pas fait de même pour son ancien premier ministre, Alain Juppé.

Guy Drut va donc pouvoir tenter de réintégrer le CIO, dont Eric Dupin rappelle qu'il n'est pas exactement un repère d'oies blanches (l'amnistie n'effaçant pas la peine et Guy Drut n'ayant pas fait appel de sa condamnation, on saute l'éthique infiniment plus facilement que le 110 m haies au CIO). Olivier Bonnet rappelle d'ailleurs que tout ceci est fait dans l'intérêt supérieur du pays : "Cela permettra à Guy Drut de pouvoir continuer à siéger au sein du Comité international olympique, ce qui est tout à fait essentiel pour la France et la défense de ses intérêts dans le domaine sportif".

J'aime beaucoup cette fin de règne, Daniel non plus.

P.S. et moi qui voit en Sarkozy le portrait craché de Chirac avec juste 20 ans de moins, ça me fait plaisir de lire chez versac que sa soi-disante rupture, c'est du pipeau. Sarko président, et nous reprenons de ce système pour encore 20 ans. Pour les bananes, on va pouvoir larguer les Antilles, le jardin de l'Elysées va bientôt suffir à assurer toute la production nationale.

P.S. et la palme du commentaire le plus drôle revient à Cyrille [vu chez Veuve Tarquine] :

Cette amnistie est non seulement légitime, pour le poids crucial de la France au CIO, mais elle en appelle d'autres. Face aux résultats de la France à l'Eurovision, il n'y a qu'une seule solution pour restaurer le prestige perdu : libérez Bertrand Cantat!

7 commentaires

Je ne partage pas la dernière phrase de votre Post Scriptum.
Les bananes élyséennes sont, et seront toujours filandreuses, fades, et ont des peaux extrêmement glissantes. Seul atout : ils paraît qu'elle préservent de la Santé.
Les bananes antillaises restent les meilleures, et doivent continuer longtemps à doper nos sportifs originaires des Isles d'Amerique dans nos équipes nationales des différentes disciplines. Vive la banane antillaise ! Vive les Antilles !

@Greg : c'est vrai. D'ailleurs je vais me reprendre une banane de Guadeloupe là tout de suite.

Sarkozy = Chirac - 20 ans ? je suis entièrement d'accord, deux animaux politiques ayant la même soif de pouvoir, le même sens de l'opportunité et de la fidélité... Dans 20 ans, Sarkozy amnistiera peut-être Richard Virenque...

Je me contenterai de citer un extrait des tontons flingueurs : "Les cons, ça ose tout. c'est même à ça qu'on les reconnait".

Il me semble malgré tout qu'il n'avait pas besoin de ce genre de publicité en ce moment.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes