Les Paris Carnet je les aime aussi pour ça

Conversation ce mercredi soir au 34è Paris Carnet :

Julie — "Et la petite Blanche, elle pousse ?"

Eolas — "Update..." (Il sort son PDA et montre les photos de sa fille.)

Moi — "Ah non ! Il va encore montrer ses photos pornos."

Julie — "Mais non, c'est son bébé !"

Eolas — "J'ai des clients pour qui ça en est."

(Gros fou rire de votre serviteur)

5 commentaires

C'est le double effet Eolas !

Que veux-tu, je ne fréquente pas la racaille, d'où manque de réflexe.

@Julie : sachant que la référence aux photos en question provient de notre ami Laurent, il ne manquera pas d'apprécier le qualificatif ;-).

Bonsoir François,

(suite au Paris Carnet, voici pour moi l'occasion d'un premier commentaire, j'ai par la même occasion ajouté ton fil RSS à mon agrégateur)

J'étais à côté de vous lorsque cet échange a eu lieu, mais par discrétion je n'ai pas écouté tout ce qui s'est dit, et je vois que j'ai raté une belle réplique :-)

J'en ai profité pour parcourir ton billet du début de l'année (7 janvier) sur la sélection de commentaires savoureux d'Eolas, d'où l'heure tardive. Ce billet est d'ailleurs mentionné dans un billet de Versac de mercredi : « Pourquoi Eolas a du succès » http://www.debat2007.fr/index.php?id=283 .

@M : faut pas, faut pas, gros fou rire en découvrant le site. Bizarre, on ne trouve pas ça dans les magasins de jouets classiques.

@François : j'espère bien qu'il apprécie le qualificatif ! Je me donne du mal.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes