Les amis du lundi

Et vous vous faites quoi demain, travail forcé ou week-end prolongé ?

Le seul point commun entre les salariés du privé et ceux du public est que le Gouvernement les oblige à travailler sans rémunération pendant une journée (Et pourquoi pas deux l’an prochain - cf déclarations de MM Balladur ou de M Lekieffre...). Il s’agit-là du principe même du travail forcé, bien connu dans certaines dictatures, mais qui demeure inacceptable.

Tout ce désordre pour aboutir à un rendement économique non démontré, pour une taxe discriminatoire finançant essentiellement le désengagement de la Sécu, selon le vieux principe des vases communiquants... Comme pour la vignette auto, de qui se moque-t-on ?

Le fait que le gouvernement interdise la circulation des camions demain est la meilleure preuve que ce foutoir créé par Raffarin a du plomb dans l'aile.

7 commentaires

Je ne partage pas ce point de vue sauf peut-être sur le foutoir de cette mesure.

Le rendement économique est clair, c'est deux milliards d'euros, la somme est énorme mais les besoins aussi.

Je trouve que cette journée est un geste de solidarité que chacun devrait faire avec générosité. Le seul élément qui me gène c'est le fait que certains, non salariés échappent à cette solidarité.
Enfin un impôt juste, cadre ou ouvrier chacun une journée de travail.

Ce qui chiffonne nos concitoyens c'est le changement, travailler un jour férié, même s'il ne représente rien, dérange.
Parler de travail forcé, la formule est un peu forte.

Pour ma part, demain je vais travailler et si jamais je n'avais pas eu de contraintes professionnelles j'aurais sans doute posé une journée de congés.

L'idée de cette journée est belle. La communication faite autour est détestable, l'organisation pratique insupportable.

Et les profits réalisés par, au hasard, les supermarchés, ce lundi de Pentecôte, ils ont été reversés en grande partie à l'Etat ? Je n crois pas donc le patron du Leclerc du coin remercie tous les c**** qui viendront faire leurs courses demain : charge salariale proche du néant et taxe de 0,3 % du CA (il me semble) contre une journée pleine de clients...
Sacré JPR...

Les enfants ne sont pas réveillés, j'en profite pour lire en vitesse quelques fils et bosser sur des projets… Mais la jounrée se termine généralement vers 22 hrs, donc j'aurais le temps de m'occuper des mômes et travailler… Super, non ?!

Jean-Marc,

Les non-salariés dont je suis (profession libérale) te rassurent. Je bosse aujourd'hui. Ca me fera donc environ 0.5% de CA en + et j'en verse à peu près 60% à l'état (attention je parle de toutes les charges pas des impôts, je ne suis pas une star du foot!). Donc 0.3% de mon chiffre à l'état (et pas au fond normalement concerné). Donc c'est l'état qui va en profiter pas les petits vieux (ou alors très indirectement).

C'est marrant que ça ça te dérange. Par contre les salariés de certaines grandes entreprises qui ont leur journée quand même et pire encore les salariés de l'état et particulièrement des ministères, fermés aujourd'hui!

Ca, ca me dérange. Deux poids, deux mesures.

Ce que je trouve stupide dans cette idée de journée fériée travaillée, c'est la raison affichée : dégager de l'argent pour les personnes agées. Mais à ce compte-là, étant donné que les besoins de financement sont énormes, que ce soit la sécu ou divers budgets de l'état, autant abolir tous les jours fériés. Ce n'est pas un misérable jour travaillé en plus qui a résolu les problèmes de financement, quand même ?

Indépendament des besoins de trésorerie ou en fonds de roulement de l'état, des choix d'affectation des recettes, cette "mesurette" géniale de plus ne fait qu'ajouter a une complexité législative digne de Kafka. Il eut été tellement plus simple de dire "on a besoin de thunes", faut côtiser plus", mais bon...

Avez-vous conscience que ce jour là, votre travail est sensé rapporter à votre entreprise la même chose qu'un jour normal. L'entreprise reversera à l'état le même montant de charge salariale qu'un jour travaillé normal. Pour votre entreprise, la seule différence avec un jour normal, c'est qu'elle empoche votre salaire de la journée!! Le fait que votre travail génère une journée de charge salariale supplémentaire, ca profite effectivement aux vieux, mais le fait que ce travail soit non rémunéré, c'est ENTIEREMENT pour votre entreprise. Ouvrez les yeux !! Les vieux ne verront qu'une infime partie de la richesse que votre travail forcé aura généré. Le grand gagnant, c'est l'entreprise, dont l'effort, contrairement à ce que le bourrage de crane réussit du gouvernement veut faire croire, est totalement nul, et c'est même pour elle une journée d'une rentabilité EXCEPTIONNELLE!!! Le lendemain de l'annonce la mesure le patron du médef avait fait l'éloge de la solidarité : comme on comprend pourquoi !!!!!

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes