Retraite monacale au soleil

Je suis à l'université de printemps de la Fing, à la Baume à Aix-en-Provence. Où l'on va entrenetter disserter échanger sur le web 2 ou 3 (je ne sais plus où en en est) dans une ambiance hôtellerie 0.0001 beta (version monacale, mais avec WiFi tout de même ;-). Je participe, à titre personnel, à la table ronde intitulée sous l'organigramme, l'organisation informelle.

Hier j'ai eu le plaisir de prendre un verre avec Garfieldd sur le vieux port à Marseille (dans un endroit où je ne me serais jamais imaginé, comme quoi il ne faut jamais dire jamais, message personnel à Garf : j'aime le PSG autant que de l'OM :p). J'en ai appris de bonnes, Dallas par rapport à l'Education Nationale, c'est la petite maison dans la prairie. La dernière fois que j'ai vu l'Education Nationale, c'était un bar-restaurant avenant dans le centre de Copenhague.

7 commentaires

Alors, alors, cette retraite monacale ?...
Réveil au son du campanile ?
Offices compris ? Laudes, vepres, benedicite ?
Dis-nous, Saint-Francois, c'est comment une messe 2.0 ?
...
Une Bible, une seule : Blogueur d'entreprise !

Eh bien, soignez au plus vite ce mal de tête, car en attendant le Requiem, je vous encourage vivement à "commettre" un nouvel ouvrage !

Genre panorama des outils et pratiques actuels, plus réflexion sociologique sur l'aspect participatif-collaboratif, plus projection à court et moyen termes.

Ouvrage à destination (non exclusive, of course, grand public bienvenu) de "décideurs" totalement en dehors du coup mais qui, forts de leurs petits pouvoirs, bloquent toute initiative "technologique".

Illustration de mon propos : La Mairie de Dinard.
Je vous laisse découvrir avec délectation "Le plus beau site marin d'Europe" http://www.ville-dinard.fr
Ironie facile puisqu'il s'agit là du slogan municipal, décliné à l'envi sur différents supports (affiches, enveloppes,...) et mentionné dans l'Edito de Monsieur le Maire himself, sur http://www.dinartica.com/fr/edito-Mallet.php

Lorsque j'ai contacté ladite Mairie pour une mise en conformité du site, j'ai été reçue par un adjoint qui ignore jusqu'à l'existence-même de la loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Donc "Accessibilité numérique" jamais entendu parler. Et plus grave : pas envie d'en entendre parler. Fin de non-recevoir, entretien terminé.

Qu'à cela ne tienne, je continue à prêcher inlassablement, "Blogueur d'entreprise" dans une main et "Créer des sites web accessibles à tous" dans l'autre.
Enfin, inlassablement, non, ça dépend des jours, il y en a quand même où on a envie de pousser un petit coup de g....., comme aujourd'hui par exemple.

Au fait. J'y pense. Il est peut-être déjà commencé ce nouveau bouquin ?
Allez, François, le scoop !...

Quand vous aurez mon âge (*) vous verrez que l'on n'a plus le temps d'être patient.

(*) Vieille dame de 45 ans. Cap Sogeti 86, autant dire l'époque des bacs à sable pour bon nombre d'entre vous ;-)

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes