J'en pneu plus !

Suite des aventures du padawan à vélo, après l'accident, voici le pneu pêteur.

Mon splendide destrier est équipé de pneus anti-crevaison. Le vendeur avait pris soin de fortement nuancer cette appellation marketing, et Eolas m'avait prévenu que la crevaison est un risque qui finit toujours par se réaliser. Bingo, et en une semaine.

pneu anti-crevaison mon oeil

Voici le petit bout de verre qui a dégonflé mon optimisme briévement retrouvé. Je me suis donc mis en chasse d'un kit crevaison chez le marchand de cycles du coin à Nation. Réapprentissage des gestes, clés, colle, rustine, et les shadocks pompaient, etc. Et hop ! Chambre à air réparée en 10 mn.

Une heure après, au moment exact où je sors sur la terrasse, j'entends comme un coup de feu et je vois le vélo bouger. La chambre à air a explosé. Je me dis que j'ai dû mal remonter le pneu, j'avais oublié de gonfler la chambre à air avant de la replacer, elle s'était peut-être coincée entre le pneu et la jante. Ou alors la pression avait augmenté à cause de la chaleur, mais elle n'était gonflée qu'à 3 bars, peu probable. Heureusement, j'avais aussi acheté une chambre à air avec le kit. Sauf que là, greuh, le marchand m'a vendu une chambre à air avec une valve marquée auto/moto, trop grosse. Retour à la boutique, échange, retour à la maison, démontage du pneu (complet ce coup-ci), remontage, et les shadocks pompaient, pompaient...

Une heure après, paf ! Je songe, en entendant la chambre à air exploser à nouveau, que j'aurais pu être sur le vélo à ce moment-là. Là mon petit doigt me dit qu'il y a quelque chose d'anormal. Inspection visuelle et nouveau démontage du pneu à l'endroit incriminé, qui s'avère être, comme je m'en doutais, le même qu'avant. Et là il ne me faut pas longtemps pour comprendre.

pneu crevé

Le cerclage métallique serti dans la bordure du pneu est apparent et a dû provoquer l'éclatement de la chambre à air, deux fois, et exactement au même endroit. Le pneu a dû être endommagé par l'accident de vendredi, et j'avais déjà repéré à ce moment-là une petite déformation qui n'avait pas l'air bien méchante. A rajouter aux dégâts, en espérant que l'assurance et/ou la police retrouvera le chauffard qui m'a pourri mon retour au vélo.

Je suis maudit. Ou marabouté, je ne sais pas.

[Màj : roue remontée avec un pneu anti-crevaison qui pèse le double de l'original, on va voir combien de temps s'écoule avant la prochaine péripétie !]

13 commentaires

Mon pauvre, tu n'es vraiment pas chanceux ! C'est le genre de chose qui arrive souvent au début, alors que tu n'as pas encore la main, que tout n'est pas encore rodé (ça me fait penser aux courbes de risques de bris matériel).

Il m'est arrive vaguement la même chose avec un bout de rayon qui rentrait systématiquement dans la chambre à air. Normalement il y a une sorte de bande élastique qui faisait le tour de la roue pour justement éviter qu'un embout de rayon un peu trop long ne pause problème. Mais l'un d'entre eux, plus rebelle que les autres, était passé au travers et m'a couté 2 installation de rustines.

Mais je suis certain que tu feras face dans l'adversité ; il faut aussi que le métier rentre, courage ! :)

Ayant moi même une utilisation intensive de mon vélo, j'ai longtemps cherché la solution à ces crevaisons intempestives. Le passage au VTT a été un progrès, mais les crevaisons sont restées régulières (routes très très très pourries sur mon trajet journalier).
Jusqu'au jours ou je me suis décidé à mettre le prix dans une chambre à air robuste (et pas seulement dans le pneu, certes essentiel, mais pas suffisant).
Pour ma part je suis tombé sur un modèle "michelin air plus", avec un joli logo "résistant à la crevaison" qui m'a persuadé de lacher quelques euros supplémentaires.
J'ai du crever en moyenne une fois par ans depuis cette decouverte, et je ne ménage pas ma monture.
Voir ici http://www.xxcycle.com/php/_all/shop/air_plus_road-route_a3_700x35-40c.php ou là http://www.burkescycles.co.nz/catalogue.asp?catid=1291#michelin_tube_airplus pour voir à quoi ça ressemble dans leur jolie boite.

Moi, je dis que si enfin on pouvait faire des pneus en AJAX, tu n'aurais pas besoin d'enlever le pneu pour recharcher la chambre à air et mettre un simple ajout de rustine !

Vive le vélo 2.0!

Je compatie a ton malheur mais qu'est ce que ton post m'a fait rire! T'es mafré un peu quand meme...

La solution la plus simple est souvent la meilleur. J'ai connue une période ou je remplaçait une chambre à air par jour ! Mais je me promène toujours en vélo avec depuis cet évènement toujours une chambre à air d'avance.
cordialement.

Désolée pour mon commentaire qui n'a pas grand chose à voir avec ton article...encore que.
Voilà, en fait je suis étudiante en Sociologie économique et je m'intéresse aux blogs dans le cadre de mon mémoire, et j'ai pu lire quelqu'uns de tes articles, qui m'ont plue.
Le blog m'était il y a de cela quelques mois,totalement inconnu, et c'est tant bien que mal que j'ai du comprendre, apprendre, connaître ces multitudes de figures énigmatiques que sont les bloggeurs.
J'aimerais svoir s'il est possible de t'interroger sur quelques points.
voici mon mail méjani_mina@yahoo.fr
Merci et j'espère à bientôt
Mina

Contre la schcoumoune, je n'ai pas de remède. Avec les pneus anticrevaison de base de mon Explorer, j'ai eu une crevaison en deux ans.

Cela dit, il y a des précautions à prendre, la principale étant de ne jamais rouler dans le caniveau : c'est là que finissent toutes les scories pneumophobes. Empiète sur la chaussée, tu payes des impôts toi aussi, elle est à toi autant qu'aux voitures. En automne, gare aux tas de feuilles mortes, propices aux embuscades de débris. Il faut être très vigilant les lendemains de fête : nouvel an ,fête de la musique, 14 juillet, match de foot victorieux, manif syndicale. Les canettes brisées sont nombreuses et les automobiles n'ont pas encore fait un travail de meule en les réduisant en débris inoffensifs.

Heureux de voir que tu ne te décourage pas. Vu la canicule qu'il y a actuellement, pense à ce que tu vivrais dans le métro ces jours ci.

@Eolas : mon nouveau pneu anti-crevaison a l'air bien meilleur que ceux montés d'origine, on va voir combien de temps il tient. Merci pour ces nouveaux conseils. Je pense à ce que je vis dans le métro en ce moment, et au vent relatif qui rend le vélo plus agréable que la marche à pied ou le sauna-express-régional que je prends tous les jours (mais même si j'ai abandonné le costard-cravatte depuis longtemps je me vois mal arriver en débardeur au bureau).

@Mina : mon adresse email est sur toutes les pages de ce blog (clique sur mon nom sous "A propos de ce site", mais je vois qu'elle pourrait l'être de manière plus évidente).

et bien moi je commence à vouloir refaire du vélo et bien évidemment "ma bête de course" qui était restée au garage pendant quelques années et couverte de poussière et surtout dégonflée.
J'ai essayé de regonfler mon vélo mais impossible, d'où la décision de changer la chambre à air.
Mais voilà, je suis une faible femme et je n'arrive pas à enlever le pneu de la roue.
Vu que tu commence à t'y connaître, aurais-tu une astuce pour le faire sans trop me faire mal !!!

Sans trop se faire mal ? J'ai acheté des clés en plastique déjà (Schwalbe), ça fait moins mal que celles en métal. Sinon c'est vrai que c'est un exercice délicat.

salut
bein le meilleur moyen de ne pas avoir de crevaison est encore de ne pas faire de vélo!!!!
non je plaisante le vélo c'est top
un super moyen de se faire plaisir que ce soit en ballade ou en usage sportif.
Malheureusement, les crevaisons sont monnaie courante ; alors toujours se munir de matos adéquates !
sinon pour toi la miss en socio tu peux me poser des questions sur portos.71@caramail.com
bonne route

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes