Des CGV drôles ça existe

Mes lecteurs réguliers auront remarqué ma prédilection pour la lecture des fameuses CGV, Conditions Générales de Vente, qui en général n'inspirent que rarement l'hilarité (quoi que, mais il faut partager un certain sens de l'humour avec des personnes aux pratiques douteuses, comme porter la robe alors qu'on a du poil aux pattes).

Aujourd'hui je suis tombé sur les CGV les plus drôles que j'ai lues jusqu'ici : celles de Oyoyo.fr. Petit extrait :

Article 4 : Paiement

Le paiement est exigible immédiatement à la date de la commande (non, la maison ne fait pas crédit). Vous pouvez effectuer le règlement par carte de paiement, chèque bancaire, mais pas en diamants ou en sachets de cocaïne. Les cartes émises par des banques domiciliées hors de France doivent obligatoirement être des cartes bancaires internationales (Eurocard, Mastercard, Visa). Nous n’acceptions pas l’American Express, pas même la Caviar, pas la peine d’insister c’est non.

Le paiement sécurisé en ligne par carte bancaire est réalisé par l’intermédiaire du Crédit du Nord (même si on est pas situés dans le Nord). Si vous ne faites pas confiance aux gens du Nord (qui pourtant ont dans le cœur le bleu qui manque à leur décor), rassurez-vous le paiement présente toutes les garanties de sécurité. Les informations transmises sont cryptées par un logiciel et ne peuvent être lues au cours du transport sur le réseau. De toutes façons, je sais pas si vous avez déjà essayé de lire des informations au cours de leur transport sur le réseau, mais ça va trop vite, c'est vachement dur...

Le paiement par chèque bancaire n'est possible que pour des chèques en euros tirés sur une banque domiciliée en France.

Je suis sûr que dès cet article 4, vous êtes déjà captivés par la lecture de ce passionnant document.

Je ne leur souhaite évidemment pas d'en passer par là, mais je voudrais voir la tête du juge qui serait amené à trancher un litige avec ce texte pour base contractuelle. Moi je me suis bien marré en tout cas :-). Comme quoi, pour donner un visage humain à votre société et un peu de spontanéité à votre communication, il n'y a pas que les blogs !

P.S. ah si, j'ai quand même trouvé quelque chose (j'ai une réputation à défendre :p). A mon avis (de non juriste éclairé) l'article 11 ne tient pas complètement la route. Il faudrait y ajouter quelque chose à la fin, comme "Sauf si vous êtes un particulier et que vous préférez qu'on déplace notre avocat plus près de chez vous, même si vous habitez dans le 69000."

[Via Cédric Manara]

12 commentaires

Sympa, mais c'est un peu dommage de s'être donné tant de mal pour un document que 90% des clients ne lisent même pas... :-)

L'article 6 vaut son pesant de Code civil.

Et en effet, le tribunal compétent peut aussi être celui de la livraison de la chose, donc le domicile du consommateur.

Cela dit, ces CGV sont tout à fait valables et légales, les obligations de chacune des parties sont clairement exposées, et un juge éventuellement saisi sera tenu de les appliquer.

Etant l'éditeur du site, je peux vous dire que le client n'est pas peu fier de ses CGDV, mais il faut avouer qu'il a réussi à faire d'un document par nature profondément indigeste un petit trésor d'humour, et qui finalement peut lui créer un trafic supplémentaire. Donc

bah mwa, j'aime bien l'art.12 :

SIRET : ...
CIRÉ : Jaune
Siège Social : ...
N° TVA intracommunautaire : ...
Code APE : ...
Tel : ....
Fax : au même numéro, mais quand on le branche, parce qu’il fait planter la ligne ADSL

Hé hé ! Le 7 sur les délais postaux n'est pas piqué des vers non plus : parfois il y a chez eux "des p'tits jeunes qui se présentent à la présidentielle"... Voyez-vous ça ;-)

"Nous n’acceptions pas l’American Express"

C'est à dire que maintenant, ils l'acceptent ?
Que dit la loi sur ces fautes d'inattention qui changent le sens des conditions de vente ?

Bonjour,

Bon, à la demande générale, j'ai modifié la clause d'attribution de compétence et celle sur l'American Express.

Non non, j'ai pas passé trop de temps à écrire ces CGV, je regorge d'idées débiles sans me forcer... :)

David, www.oyoyo.fr

@DavidV : bravo. C'est bizarre, les autres dont j'avais passé en revue les CGV (pas drôles du tout) n'ont jamais fait ça avant :p.

Shutttt... stoppons le buzz sur les CGV Oyoyo, David a les chevilles qui enflent. Oui je sais David, tu m'avais prévenu qu'elles étaient drôles tes CGV, oui je sais je t'avais dit que je les trouvais trop Olé Olé...

Mais pitié arrettez, il devient insupportable. ;)

Félicitations,

Elles sont terribles ces CGV, il faudrait presque en déposer le texte afin d'éviter une reprise !

Bravo...

Le fax de l'Art.12 a pété. A force de le débrancher de la prise ca devait finir par arriver non? :-D
----
Fax : on en a plus (un mail avec un pdf à contact@oyoyo.fr ça marche super bien ! ).
----

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes