Un PC avec 382 000 dossiers personnels perdu par Boeing

Vu sur Droit des NTIC : Boeing se fait voler un PC contenant 382 000 dossiers personnels, identité, numéro de sécurité sociale, coordonnées postales et téléphoniques, date de naissance et bulletins de salaire. Et c'est la troisième fois que ça leur arrive ! Le portable n'était protégé que par un simple mot de passe. Voilà un parfait exemple de quelque chose qui devrait être traité sous la forme d'un service web sécurisé, où les données sont centralisées et sécurisées par l'entreprise sur ses serveurs, et non stockées sur un poste client, encore moins un portable facile à dérober.

4 commentaires

Stocker ce genre d'informations sur un serveur central et y accéder par des services web n'empeche personne de constituer (en y ayant accès légitimement) une base de données sur sa machine personnelle et de se la faire voler ensuite.

La chaine de confiance est bien plus complexe qu'un simple stockage sécurisé des informations à mon sens.

@Grégoire Cachet : sauf qu'il doit y avoir très peu de gens chez Boeing qui ont accès à la fiche de paye de 382 000 personnes, donc celui qui fait cette connerie sera vite repéré, et là ce sera SA faute.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes