Viva La Revolución !

Je viens de faire l'un des trucs les plus fous que j'ai jamais fait de ma vie, peut-être même le plus fou (si j'oublie le jour où je me suis précipité sous les roues d'une voiture en essayant d'attraper mon bus). Mais comme dit celui qui occupe mes pensées depuis un peu plus d'une semaine et que je vais rejoindre à Varadero samedi, sur un coup de tête partagé, "I like crazy, life is too short for anything less ;-)". C'est un poil plus loin qu'Amsterdam mais mes sinus me disent que ce sera mieux pour soigner ma rhinite chronique :p. J'ai le palpitant dans un état d'excitation absolu, au propre comme au figuré.

Et si je sais maintenant distinguer l'amour du désir (il y a bien quelques avantages à vieillir gagner en expérience avec l'âge ;-) même si, là tout de suite maintenant, je suis comme un gamin), je n'ai pas encore percé le mystère de ses sentiments à mon égard. Enfin, j'ai mes doutes.

Au pire, j'aurais pris un peu d'avance sur le programme 2007, fait une seconde cure de désintox et pris enfin de vraies vacances depuis, pfouh... plus de deux ans !

10 commentaires

Pfff… Varadero ! Même pas Web 2.0, pas de DTD, 16 erreurs au validateur, fait avec des tables. C'est d'un ringard !

:-)

J'espère que tu nous reviendras sachant danser la rueda de casino.

J'aime à dire qu'il faut créer les conditions pour qu'il se passe quelque chose. Tu m'as l'air de tout mettre en oeuvre François, pour commencer cette nouvelle année, par un grand moment de bonheur. Nous ne pouvons vous souhaitez que le meilleur.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes