Polimètre

Mon polimètre du soir, (dés)espoir :

Mon polimètre du 12 mars 2007

Versac trouve l'outil probant, moi J'ai dû louper un truc là...

8 commentaires

Pas bien sûr de comprendre comment lire les résultats, mais pour moi, le candidat dont la barre est la plus petite a le moins de divergence avec nos réponses...
Les barres rouges seraient les programmes plus à gauche, les beiges plus à droite.
Donc toi, tu es sensé hésiter entre Voynet et Sarko... Enfin, si j'ai bien compris.

Heu en fait ça voudrait dire que Besancenot est plus à droite que Sarko donc on va vite oublier mes délires.

Moi aussi, j'ai loupé un truc. J'ai le bon tiercé de tête mais dans un tel désordre que c'est un gag.

hi hi, je viens justement de faire la même remarque chez moi ( http://palpatine42.free.fr/blog/post/2007/03/13/polim%C3%A8tre...-troue ). A priori, c'est du plus mieux au plus pire, de gauche à droite, les barres rouges étant "la positive compatibilité", et les grise "la négative incompatibilité". Qui avais-tu rangé dans "les sympathiques" ? Apparemment, ça influence beaucoup (mais je ne comprends toujours pas pourquoi Bayrou m'apparaît en négatif, il ne mérite pas tant...)

Bonjour,

Le polimetre decoule directement de la comparaison entre VOS reponses et celles des CANDIDATS. Ces derniers ont reellemet repondu au questionnaire. Il n'y a donc rien de mysterieux. Le code couleur est : rouge : proche , gris : loin. Le fait d'etre en positif ou negatif n'a en realite pas d'importance, ce qui est important c'est le classement et la taille des barres (une simple translation pourraient les rendre toutes positives, nous avons choisi un zero un peu arbitraire).

SEULES les questions de la premiere vague comptent. Les questions sur la sympathie, vos intentions de votes,... ne rentrent pas en compte.

Si surprise il y a elle peut venir du fait que vous ne soupconniez pas les reponses des candidats sur ces questions. Une critique possible du polimetre serait que les questions ne sont pas assez subtiles et que les reponses contraintes (4 modalites) peuvent donner des reponses surprenantes de la part des candidats et des internautes. (Remarque : je me fais l'avocat du diable car finalement c'est justement l'un des avantages du polimetre de poser des questions precises et exactement les memes a tous les candidats.) Il y aurait donc du "bruit" dans l'estimation. C'est la raison pour laquelle il y a 30 questions pour donner une bonne estimations des proximites.

Un des concepteurs du polimetre

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes