Vote électronique, état des lieux

J'ai pris pas mal de retard sur le sujet, il est temps de faire une petite revue des nouvelles du vote électronique (un grand merci au passage à vous qui m'envoyez des infos). Dans ce qui suit, j'utilise indifféremment les expressions « machines à voter » et « ordinateurs de vote » qui recouvrent le même concept (mais vous verrez à la fin pourquoi les vendeurs préfèrent le terme machine à celui d'ordinateur).

Pas directement lié aux ordinateurs de vote, mais trop mignon pour illustrer l'illusion que tout est bien sécurisé (dormez tranquilles vous disent les fabricants et les politiques), une belle démonstration qu'un ordinateur ça se programme facilement : le piratage d'un terminal carte bancaire pour jouer à Tétris. Pour l'anecdote, et en plein dans le sujet, on se rappellera que le fameux Jan Groenendaal précité avait rejeté les accusations de piratage possible de son logiciel, alors que des hackers prétendaient pouvoir modifier une machine Nedap pour en faire un jeu d'échec. "Je voudrais bien voir ça" a-t-il dit. Aussitôt dit, aussitôt fait grâce à... "PowerFraud" ! On comprend mieux pourquoi certains vendeurs de machines tentent de duper leur monde en faisant croire que leurs machines ne sont pas des ordinateurs.

Le pire, c'est que je suis sûr d'en avoir oublié plein. Si malgré tout ceci vous avez encore confiance dans le vote électronique, je crains de ne pouvoir rien pour vous. Sinon, allez signer la pétition pour le maintien du vote papier, et participez au dépouillement dans votre circonscription si vous le pouvez (je le fais, c'est une bonne expérience et un grand moment social).

Pétition pour le maintien du vote papier
Actuellement signatures !

Pour poursuivre vos lectures sur le sujet :
Ordinateurs de vote (France)
Black Box Voting (USA)
Paper Vote Canada (Canada)
Voting Machines ProCon (USA, les pour et les contre des machines à voter)
The Brad Blog (USA)

11 commentaires

Je suis assesseur depuis quelques années, et je confirme en tous points ton affirmation concernant cette expérience, ainsi que sa valeur en tant que moment social.

Je ne me contente d'ailleurs pas de dépouiller, je passe les journées d'élections à faire signer les registres et à surveiller comme mes co-assesseurs la régularité du vote et du dépouillement, et c'est passionnant.

Même dans le plus petit bureau de vote de la plus petite commune, on sent encore le poids et la solennité de l'acte de vote. Pour l'immense majorité des citoyens, la responsabilité citoyenne ne se manifeste qu'à cette occasion, c'est la raison pour laquelle il est essentiel de ne pas laisser entrer le ver informatique dans le fruit de la démocratie.

Merci François de nous maintenir en alerte.

Bonjour à tous. Je suis contre les machines à voter, qui sont à l'origine notamment de la spoliation la plus scandaleuse de ce siècle, à savoir l'élection en 2000 de Monsieur Al Gore.

Je n'ai pas été lire les arguments des défenseurs des machines à voter, mais franchement, en France, je ne comprends pas qu'une Mairie puisse une seule seconde envisager de s'équiper, vu le coût, et les risques décrits et évidents à la seule pensée d'utiliser une machine sans que ce soit l'électeur qui puisse contrôler son fonctionnement. En effet, les dépouillements en France sont tout de même "basiques" (rien de péjoratif à dire cela, mais j'imagine que beaucoup de Français n'ont jamais vu à quoi ressemble un bulletin de vote américain, c'est TRES compliqué, parce que les gens doivent se prendre la tête pour tout un tas de questions quand ils émettent un vote, cela n'a rien à voir avec le papier qui comporte un nom ou une liste de noms de nos élections au suffrage universel à deux tours tel qu'on le connaît).

Tout citoyen lambda qui sait lire et qui sait compter peut participer au dépouillement, et c'est toujours un moment chaleureux de participation à la vie de son pays, que chacun devrait faire au moins une fois dans sa vie de citoyen (on n'a pas que des droits, on a aussi des devoirs).

En revanche, je m'autorise à dire que je n'aime pas les systèmes de pétition, elles sont inopérantes à mes yeux, et donnent une fausse illusion de participation à une pression légitime. Je participe souvent à des campagnes dites de "lobbying" (mot qui est traduit par "action de pression", mais qui n'a pas une connotation péjorative), et je crois que c'est nettement plus efficace lorsque les groupes de pression mettent à la disposition des adresses des institutions, ainsi que des modèles de lettres à envoyer directement et personnellement pour faire état de sa position et de sa demande d'intervention.

Je n'aime pas que des listes de noms soient mises ainsi en pâture sur le web, et aucun sentiment que les principaux intéressés sont atteints par ce que j'ai à dire. Puisque nous avons tous des élus, et des décideurs dans notre commune, c'est à eux, je crois, qu'individuellement, nous devrions faire part de notre souci.

J'ai pour ma part envoyé un courriel à mon consulat, puisque je vote dans un consulat, et j'attends leur réponse (mais en 2006, ils m'avaient déjà dit que le vote électronique ne serait PAS mis en place pour 2007, je demande seulement qu'ils maintiennent cette position, et de mon côté, je vais alerter les expatriés, en leur recommandant de faire de même).

En effet, celui qui veut supprimer des votes UMP peut couper le courant dans un bureau de vote de Neuilly en fin d'après-midi, et ainsi "perdre" les votes de la journée. Bon, supposons que les votes soient sauvegardés sur disque au fur et à mesure. Et que ce stockage ne soit pas sur la machine à voter mais sur un ordinateur situé dans une arrière-salle, à l'abri du public. En ayant accès à cette salle, par exemple lors du dépouillement, un assesseur ou scrutateur peut poser son sac à dos à côté de l'ordinateur, sac à dos qui contient un énorme aimant. Si on place l'ordinateur dans un cagibi où personne n'a le droit d'entrer, il suffit par exemple d'avoir installé une semaine avant le vote une belle plante verte de l'autre côté de ce cagibi, et d'avoir mis un énorme aimant dans le pot. Au mieux, les données sont perdues où rendues illisibles. Au pire, les données sont corrompues sans qu'on ne remarque rien d'anormal.

Je dois avouer que c'est le meilleur article sur le vote electonique que j'ai vu sur le net parce que j'ai entendu parler de ça sur le site de ELle mais il manque pleins d'infos et là je suis bleuffé.

Les machines font ce qu'ont leur dit et je doute que Sarko ou les autres ne fassent rien pour gagner.

@Aurore
En meme temps le mag Elle n'a jamais été reputé pour avoir un superbe avis politique.
c'est des femmes qui tiennent ça ?

Thierry tu n'est qu'un pauvre matcho de merde.
Sinon concenrant l'article je ne comprend pas que les municipalités veuillent mettrent en place ce systeme qui n'apporte rien si ce n'est des problèmes

Le lien vers la Ordinateurs de vote en France ne fonctionnent pas.
Merci d'avance!

Et merci bien sûr pour vos articles salutaires. :=))

Le site ordinateurs-de-vote et la pétition sont pour le moment HS, suite à une panne chez OVH qui dure depuis plusieurs jours. Si vous cherchez un hébergeur sérieux, évitez le mutualisé chez OVH :(.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes