Je ne suis pas un journaliste

Or doncques, ce matin on m'annonce une super nouvelle, l'agence si-fa-si-la-si-ré recrute en vidéoblog et fait son buzz sur un blog people (si-do-la-si-ré, vous trouverez bien ;-). Sauf que, grosse faute de goût qui gâche tout, on me l'annonce par le biais d'un communiqué de presse dans lequel le président de l'agence se gargarise avec des phrases aussi pompeuses que creuses et qu'il n'a jamais prononcées autrement que dans la tête de l'attachée de presse (oui, moi aussi j'ai travaillé dans la "comm"). Le résultat à la lecture de ce communiqué de presse a été : « habituel blahblah sans intérêt, rien à si-ré ».

Donc, poubelle, comme les autres c.p. dont on me spamme régulièrement.

Vous voulez que je parle de vous ? Captez mon attention. Vous voulez que je parle de vous en bien ? Captez mon intérêt. Vous voulez que je vous ignore ? Envoyez-moi un communiqué de presse aseptisé, ou un e-mail qui commence par "Madame, Monsieur", bref quoi que ce soit qui montre que vous n'avez jamais mis les pieds sur ce blog pour tenter d'en savoir plus sur qui je suis et les sujets que j'aborde (de l'inconvénient de figurer parfois sur des listes genre Top 50 des blogs et de finir dans des fichiers de RP).

Et je réserve un sort particulier à ceux qui spamment mes commentaires dans le but de s'offrir une publicité gratuite (comme ont pu l'expérimenter deux étudiants pas très malins qui ont copié l'idée du "1 Million dollar page" pour se faire du blé sous couvert d'intentions humanitaires, ils se reconnaîtront également).

N.B. à l'attention de l'agence, de l'attachée de presse et du blogueur "people" (c'est une blague) pré-cités : votre truc est peut-être très bien, je n'en sais rien, je ne suis même pas allé voir. Parce que la méthode employée a abouti à une seule chose : je m'en fous. Et c'est vraiment dommage qu'en 2007 vous continuiez à prendre les blogueurs pour des machines à copier/coller des communiqués de presse (que vous preniez les journalistes pour ça, c'est leur problème).

12 commentaires

François, pas mal de personnes pensent que, comme tu as (toi particulièment !) un site, tu as besoin de le nourrir… impérativement ! Ben non…! Ici, c'est pas un Mag-Do…!!

Je te trouve terriblement honnête avec ces boîtes de comms qui pullule a la mode Web2.0 assortie du tout nouveau mots a la mode Buzz.

Par exemple, je me prends le chou à faire de comparatif sur les escroqueries des appels illimités et autre truck surtaxé via le dégroupage et personne ne dit rien. Mais il suffit qu’une boîte lance une page blanche et des options Web2.0 qui ne servent a rien et la op le trafic du site explose.

Que faire ? Bref, je suis d’accord avec toi sur les com de presse à la con.

[NdA : Moui, moui, je ne vois pas le rapport avec la choucroute, si ce n'est qu'on en profite pour venir faire la pub de son site commercial. Même motif, même punition que Fred ci-dessous.]

T'es pas sympa. Ils voulaient simplement que tu descendent en flamme leur boîte.

Toute publicité même mauvaise n'est JAMAIS à faire.

Ceci dit, des blogs qui ne font qu'être rempli de communiqués de presse creux;, j'en vois beaucoup. beaucoup trop. Je parie qu'un jour, les moteurs de recherche arriveront à les mettre en black list. Pour le fun.

Tout pareil. Même si avec moi cela à moins d'impact, je classe verticalement le néfaste.

::

Il faut excuser les attachées de presse, elles subissent une mode et font parfois semblant d'y comprendre quelque chose...

Elles ne prennent pas les blogueurs pour des journalistes, elles ont bien assimilé le qualificatif d'influenceurs, par contre leur demander d'avoir une autre méthode pour cette deuxième cible... c'est là qu'il faudra sans doute un peu de temps et beaucoup de pédagogie.

D'autant que la confusion a pu être nourri en un temps par des patrons d'agence RP qui devenaient des blogueurs influenceurs et pertinents (ou pas) et même des éditeurs de presse spécialisée sur le sujet. Tu vois que pour une petite nana attachée de presse qui croise ses clients qui lui disent "et au fait vous avez prévu quoi comme strat pour mon buzz on line ? " cela devient confusant.


Et merde, et moi qui voulais t'envoyer un email pour te faire connaître un petit concours que j'organise pour les 1 an de mon blog...

Comment on fait pour capter ton attention ? Tu veux que je t'envoie Jesica Alba t'envoyer un pli à ton adresse ;D

Continue en tout cas, ton site est sympa !

A +

[NdA : Dans le billet j'indique que je n'aime pas qu'on spamme mes commentaires pour s'y faire sa pub, et dans la politique des commentaires qu'on évite de commenter lorsqu'un e-mail est plus approprié. Je me demande si tu as lu ne serait-ce que l'un d'entre eux, tellement j'ai du mal à voir ce commentaire comme autre chose que de la pub. Qui plus est, mon filtre e-mail a classé la notification de ce commentaire comme spam, il a sans doute raison. Et si en plus Kozlika n'aime pas, alors... Oui, c'est dur le marketing quand il faut le faire bien !]

Fred > Règle numéro 1 quand on veut faire croire à un blogueur qu'on s'intéresse réellement à lui (ou son blog) et pas qu'on cherche simplement à attirer son attention (et ses lecteurs) : regarder un minimum où on met les pieds... Et éviter de se gacher tout l'effet « ton site est sympa » en proposant la livraison ("de" ou "par" au fait ?) Jessica Alba ci-dessus...

Ce genre de chose est tout à fait le sujet du site vous et nous : http://www.vousetnous.net/

Il faudrait éventuellement leur en parler, si ce n'est déjà fait...

[NdA : Mouais, sauf que ce site, loin d'être les blogueurs qui parlent aux agences, me semble être un joli catalogue publicitaire (pardon, marketing) des quelques agences de buzz qui ciblent les blogueurs. On sert qui exactement là ?]

"Les blogueurs parlent aux agences". On croit rêver ! Les blogueurs parlent A LEURS LECTEURS. Et c'est déjà assez de boulot comme ça...

Francois, des precisions sur les deux etudiants !!!!
Un petit article dessus, pour qu'on puisse un peu en rire ... :)

@ obimat : j'en aurais parlé si ça avait été une escroquerie, mais apparemment non. J'ai quand même dû faire ma petite enquête pour en savoir plus, comme un journaliste !, vu leur manque de transparence et leurs méthodes (spam). Ils sont simplement maladroits, je n'aime pas leur idée (c'est un copier/coller du $1M Home Page, pas original), et je n'aime pas l'idée de monter des entreprises à but lucratif sous des prétextes humanitaires, mais leur opération a visiblement le soutien des associations humanitaires dont ils se prévalent. A la réflexion, je n'ai pas envie de leur faire de publicité, positive ou négative, donc je n'en parlerai pas sauf élément nouveau.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes