Pas smart

Hier soir, 23h30, je remonte à vélo l'avenue de la République en direction du Père Lachaise. Alors que j'arrive à la hauteur de la rue Spinoza, j'entends des crissements de pneux et je vois une Smart débouler de ma gauche en serrant tellement son virage qu'elle passe juste au dessus du passage piéton protégé en coupant la ligne blanche. J'ai à peine le temps de me dire que si j'avais eu quelques mètres d'avance ce con me serait passé dessus quand je vois passer juste derrière une voiture de police, genre Mégane, gyrophares allumés mais sirènes éteintes. Course poursuite, je vois la Smart zigzaguer pour tenter de dépasser les quelques voitures arrêtées au feu, toujours talonnée par les policiers. Alors que j'arrive à la hauteur du carrefour avec le boulevard de Ménilmontant, je vois la Smart faire une embardée à gauche pour tenter de passer à contre-sens du giratoire, et j'entends un bruit de collision. J'ai d'abord cru que la voiture de police l'avait emboutie par l'arrière, mais une fois arrivé sur le boulevard, je constate qu'en fait la Smart a percuté une Twingo qui attendait au feu pour descendre rue du Chemin Vert ou vers République, et s'est retournée sur le flanc en plein milieu du boulevard. Pas le temps de voir si son conducteur s'est extrait tout seul ou pas, que j'aperçois un policier le placer manu-militari à l'arrière de la voiture de police. En l'espace d'à peine trente secondes, il y a déjà deux fourgons de police sur la place et j'entends encore des sirènes au loin (ils devaient déjà converger vers la poursuite). Et un propriétaire de Twingo qui a l'air perdu avec sa roue avant-gauche qui fait un méchant 90° avec la carrosserie.

Je me demande comment on peut croire qu'on peut échapper à une course-poursuite dans Paris avec une Smart, contre des policiers expérimentés avec une voiture deux fois plus puissante. Pas très malin. Mon petit doigt me dit que l'assurance du monsieur, s'il en a une, va lui faire une franchise sur mesure dans les 100%, sur deux voitures.

8 commentaires

Ce que je retiens c'est surtout le danger que représente cette même course poursuite *sirènes éteintes*.
Surtout qu'à mon souvenir la police ne peut profiter des priorités et braver le code de la route que sous réserve d'avoir la sirène et le giro.

Ils savent que le fuyard va faire des conneries, ils doivent imaginer que ça peut être dangereux pour tout l'environnement, mais ils n'en font rien. Je n'ose penser qu'ils retiennent la sirène pour des raisons politique (pas trop montrer d'interventions à la population) ou pire : dans l'espoir que justement celui de devant provoque un accident avec quelqu'un de surpris (et donc mette fin à la poursuite) en négligeant les risques humains et les conséquences matérielles pour les gens qui n'y sont pour rien en face.
En fait si, je l'imagine très bien malheureusement.

@Eric : j'ai trouvé l'absence de sirène bizarre en effet, mais dans mon souvenir les policiers ne conduisaient pas aussi mal que le mec qu'ils poursuivaient. Mais on peut se poser cette question.

@Dave : on y croit très fort, avec une vieille Mini toute pourrie et sous la pluie en plus ;-).

@François : Ah non, si je ne m'abuse, il s'agit de la mini cooper s. C'est un vrai kart cette voiture, donc aucunes chances pour les policiers en Citroën ZX :)

Une smart est l’outil de fuite idéal si on a en tête la liste de toutes les rues de Paris de moins de 1.7m de large, qui ne soient pas des culs-de-sac, et qu’on est conducteur hors pair... peut-être.

Autre hypothèse moins paranoïaque : mettre les sirènes font, certes, se mettre de coté les gens. Mais cela veut dire aussi que ça laisse plus le champs libre à la smart devant. Donc une course poursuite plus longue, donc avec des risques au moins aussi important que sirènes éteintes (j'imagine que statistiquement, plus ça dure, plus y a de risques).

De toute façon, mettre les sirènes en marche ne va pas forcément faire réagir les gens à temps. Le temps qui se passent entre le moment où ils entendent la sirène, et le moment où ils réagissent (quoi ? qu'est ce qui se passe ? ça vient sur moi ou pas ? c'est dans quel sens ? faut il que je me pousse ou pas ? ), dépasse à mon avis largement le moment où la smart (qui ne possède pas de sirène) déboule sur eux..

Et puis quand une sirène hurle, en général ça veut dire qu'il y a une urgence, "laissez moi le passage" et non pas "attention je vous fonce dedans si vous ne vous poussez pas". La nuance est grande. Et l'habitude des conducteurs fait que, à mon avis, mettre une sirène ne servirait pas forcément à quelque chose.

Un moteur de Smart n'est certes pas très puissant, mais le rapport poids/puissance fait que ça peut se transformer en petit bolide capable de tenir la comparaison avec une lourde Mégane Diesel pour la conduite en ville, et donc de semer une voiture plus grosse si on connait la liste des rues de moins de 1,70m...

@Maxime et Sophie : elle existe cette liste ? ;-)
J'ai eu la très nette impression que le mec conduisait comme un manche et paniquait, alors que le policier qui conduisait derrière le faisait de manière plus "pro", moins dangereuse. C'est dur à expliquer, fallait être sur place pour voir en direct live, et c'était impressionnant !

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes