C'est quoi Padawan.info ?

Préambule : cette description est un instantané rédigé à la demande duparce que le magazine Stratégies qui me fait l'insigne honneur de compter ce blog parmi sa « sélection des meilleurs blogs de l’univers de la communication, du marketing, des médias, des nouvelles technologies, etc. » (preuve que cette sélection est forcément de qualité :D, à paraître dans son numéro du 12 juillet). L'on me demande à cette occasion de résumer le positionnement de ce blog en un verbe à l'infinitif et un billet censé illustrer ma ligne éditoriale. Comme je suis facétieux et empêcheur de tourner en rond, je me suis employé à contourner ces contraintes terriblement archaïques et tellement siècle dernier de la presse papier par le truchement de ce billet, la grâce des liens hypertextes et la complicité de mes lecteurs les plus réveillés (merci le web et vive le journalisme :-)). [P.S. rectification : Stratégies ne m'a pas demandé d'écrire ça, j'ai mal compris. Ils voulaient juste un billet déjà rédigé, j'ai finalement choisi celui-là. Mais le présent billet a le mérite de donner la température du moment et un aperçu de l'histoire de ce blog qui va bientôt avoir cinq ans.]

Qu'est-ce donc que ce site ? C'est un blog personnel, un journal, un carnet de notes, une expérience grandeur nature de ce qu'est le web, lancée à une époque où on ne parlait pas de web 2.0 par un « maître de toile[1] » qui en avait vu un peu plus que deux incarnations. Ou plutôt deux blogs, depuis qu'une accusation de traîtrise à la francophonie m'a incité à créer une version originale non sous-titrée (que vous lisez présentement) en parallèle de mon premier blog dans la langue de Shakespeare que j'ai ouvert fin 2002.

Pour moi, si je devais choisir de résumer ce blog en un mot-clé, ce serait apprendre. Suivi immédiatement par explorer et douter, car curiosité et doute sont les deux mamelles de mon discernement, et sans discernement l'apprentissage n'est rien de plus que du rabâchage pavlovien.

Ai-je une politique éditoriale ? Oui. Puis-je la résumer facilement ? Non. Les rares principes que je me suis fixés dès le début sont 1) de n'écrire ici que des propos que je serais capable de tenir en public, ou devant vous dans une conversation de couloir, même si je ne vous connais pas et 2) de jouer le jeu du blog pour en tirer la meilleure expérience possible. J'ai démarré cette aventure il y a plus de quatre ans, et si je sais que j'ai changé ma façon de bloguer entre 2002 et aujourd'hui, je pense être resté fidèle à cette ligne (et ça m'a permis de prétendre savoir deux ou trois trucs sur les blogs). Sur le contenu, je n'ai d'autre ligne que de parler des sujets qui m'intéressent ou me touchent, et sur lesquels j'ai (ou je crois avoir) quelque chose à dire. Il vous sera loisible de vous faire une opinion en explorant la liste des catégories qui se trouve dans la colonne de droite. Entre le web et la politique, un billet sur l'amour ou l'extase, les élucubations, états d'âme, marottes et autres râleries d'un simple citoyen de seconde zone mais avec un caractère entier et les moyens de l'exprimer, et qui n'aime ni la langue de bois ni les apprentis-sorciers.

Pour les journalistes qui n'ont de place que pour un mot, je propose éclectique :-). Quand à résumer tout ceci à un billet, mission impossible pour moi, tant mon humeur vagabonde, les turbulences que je traverse et les limites de l'exercice m'obligent à changer à intervalles réguliers.

Mais cette vision n'est qu'une facette bien subjective. Elle aurait été bien incomplète sans ce qu'en pensent mes lecteurs !

[1] Webmaster ou webmestre, le maître de la toile se considérant comme un éternel apprenti et non comme un maître a eu l'idée, au sortir du dernier Star Wars, de vérifier si padawan était libre comme domaine. Il l'était pour padawan.info, ainsi est né ce nom qui est devenu peu à peu ma marque personnelle. Le padawan dans Star Wars, c'est l'apprenti Jedi. Apprendre, toujours apprendre... ;-)

3 commentaires

Voilà un superbe "instantané" qui résume magnifiquement ce qu'est ce blog, ce que devrait être un blog? et ce qui fait que l'on prend plaisir à prendre le temps.
Fastclemmy l'a bien résumé: "PARTAGER".
C'est ce partage, une certaine vision des choses, les mots et la façon de le dire qui font que l'on est arrivé là un beau jour et que l'on n'a pas "zappé". Même s'il n'est pas toujours facile de participer, de trouver le temps et les mots pour partager.

Pour moi la communiction de la presse c'est un moyen de communiquer à la population.

Pour moi la communiction de la presse c'est un moyen de communiquer à la population par télé,radio etc.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes