Problèmes blogo-existentiels

A intervalle régulier j'ai le blogoblues, avec cette traditionnelle interrogation d'une séparation entre mes élucubrations personnelles et professionnelles. Hier j'ai écrit un texte, sur une expérience très intense et très intime[1], qu'un ami dont l'avis m'est cher a jugé beau, mais que j'hésite à publier ici. A l'aube d'un redesign un peu sérieux (pour une fois) de ce blog, voici que pointe à nouveau la question de cesser le mélange du perso et du pro. C'est que si ma personnalité est restée la même, mon contexte professionnel est radicalement différent. Mes « marques » perso et pro n'ont jamais été autant confondues que maintenant.

Extraordinaire mémoire de ce blog, je relis ce commentaire de Delphine il y a trois ans : « Mais en fait est-ce que ça ne serait pas juste éloigner les choses, les rendre moins évidentes ? parce qu'à moins de tout changer si on veut savoir, on peut trouver, non ? »

Elle a raison, mais elle oublie une chose : les gens ne regardent souvent que la surface des choses et il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Je crois que j'y gagnerais en liberté et en tranquillité d'esprit, tandis que mes lecteurs auraient le choix de me suivre ici ou là au gré de ce qu'ils y cherchent et (je l'espère) trouvent.

Je pourrais ouvrir un autre blog perso, ou l'inverse, créer un blog pro sous le nom de ma future société. Qu'est-ce que devient ma marque « padawan » dans ce cas ? A moins que je ne démarre un blog anonyme. Ca pourrait être marrant ça, recommencer à zéro et voir comment ça marche aujourd'hui, est-ce que je pourrais mieux me lâcher, combien de temps avant de me faire démasquer ? Dilemmes, dilemmes...

Et vous, vous en pensez quoi ?

Note :
[1] Le cul c'est comme les frites, ce sont ceux qui en parlent le plus qui en mangent le moins. ;-)

5 commentaires

Pour ma part et sans que ça soit délibéré au départ, j'ai opté pour une myriade (le terme est exagéré, il n'y en a pas tant, mais je ne trouve pas ce qui convient) de blogs dont certains sur des hébergeurs différents. Le principal est thématique et même s'il s'est à mon goût trop personalisé, il reste quand même orienté sur des textes qui donnent une idée de l'air de Paris contemporain, un autre est pour des pseudo-poèmes, il y a des fotolog et le blog collectif en anglais, un autre pour le cinéma et les participations à ceux collectifs de Kozlika ...
Peu de personnes lisent l'ensemble, certains n'ont pratiquement pas de visiteurs (et c'est bien ainsi) à part quelques âmes en peine que google m'envoye (et qui à mon humble avis ne seront pas des masses consolées après), d'autres en ont mais pas les mêmes.
Cela dit je n'y parle pas de ma vie professionnelle, je réserve cette part-là pour si un jour je parviens à quitter le milieu concerné auquel cas je me ferai si j'ai la santé un plaisir d'ouvrir un machin au second degré sur le mode "comment rater sa carrière en 10 leçons". La question ne se pose donc pas dans les mêmes termes que pour toi.
Et je trouve parfois mon inorganisation volontaire un peu lourde, sans compter que des questions de sociétés me démangent parfois sans que je ne sache vraiment où les aborder sur un ton différent de celui de l'anecdote, et aussi un endroit pour parler de livres un peu sérieusement.
Cela dit le côté pour vivre heureux vivons démultiplié(e)(s) et donc un peu caché(e)(s), fonctionne pas mal.
J'oubliais : certains me servent en fait principalement à ne pas égarer des textes ponctuels que j'écris (et donc le but n'est pas tellement de les diffuser en l'état, si quelqu'un les lit tant mieux ou tant pis mais je n'y tiens pas tant que ça)

J'ai démarré il y a peu un blog plus intime que celui que j'avais. J'avais besoin de changer, j'ai pensé que je migrerais en douceur, et qu'une séparation thématique pouvait être utile au début. Résultat, je n'arrive pas à me résoudre à tout regrouper à un endroit.

Contrairement à ta réflexion, ce qui motive mon choix, ce n'est pas la vision du lecteur (j'en ai si peu) mais mon confort personnel : je préfère conservé un enchainement thématique des billets, au moins sur le blog le plus intime.

Bonjour,

A propos de "Mes « marques » perso et pro", j'ai un peu le même problème, que je n'ai pas encore résolu. Dans mon esprit c'est étroitement imbriqué, voire indissociable, alors qu'apparemment ça l'est moins dans l'esprit des autres...
Sur wikio mon blog est classé "high-tech", or je suis plutôt touche-à-tout et un tel classement résulte inévitablement faux et limitant.
Il y a sûrement des gens pour qui une telle séparation coule de source et ne pose pas problème. Et d'autres pour qui c'est plus compliqué. Question de choix personnel, après tout. Si un "client potentiel" recherche "exclusivement" un professionnel sans trop vouloir en savoir sur la femme ou l'homme qu'il y a derrière, alors peut-être vaut-il mieux qu'il aille voir ailleurs, la concurrence et ouverte et vaste...
Pour ce qui me concerne, je suis certain qu'il y en aura toujours d'autres que cet "amalgame pro-perso" gênera moins.
Jean-Marie

Franchement il est ou le pb? Parle de trucs pro et perso et regarde si y a du repondant derriere c'est tout.

C'est si difficile de marcher les deux pieds sur la planète... ërte, tout simplement être soi, dur dur... Y a pas de diplôme pour ça. Les écoles n'apprennent pas aux gens à leur dévoiler la vérité sur eux même et sur leur origine.
On leur donne le moyen de résoudre des équations en les envoyant à l'école et puis toute leur vie on leur pose des problèmes, pendant ce temps là, la terre tourne, tourne, les jours et les nuits se suivent, et le temps passe sur ces illusions...Et dame Noire un jour vous invite en sa demeure, tient? c'est déjà l'heure! Mon Dieu comme cela passe vite, je n'ai pas vu le temps passé, moi qui ai passé mon temps à masturber mes neurones, sans écouter la voie du coeur ... Est il trop tard ? Laisser moi quelques secondes, la contraction de l'espace temps me permettra peut être de répondre à toutes les questions essentielles, que je ne me suis jamais posées...
A un de ces jours....Jjs

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes