Il y a des 11 septembre qui font rire

Relations publiques 2.0, où comment Embruns percute Dateo.fr en beauté.

Je sais que pour les plus véreux d'entre eux il n'y a pas de mauvaise publicité, mais je me demande combien d'exemples de ce style il va falloir aux professionnels des RP pour cesser d'envoyer aux blogueurs de pathétiques sollicitations dans ce genre-là.

Enfin, à certains blogueurs, parce qu'il y en a d'autres qui n'oseraient jamais dire du mal de votre dernière merveilleuse production, surtout si vous leur envoyez un chèque avec votre publicité. Quand on est doué pour presser le citron, pourquoi s'en priver ?

6 commentaires

Arf ! Pas surpris… Je m'attends à ce que universalis.fr leur fasse un procès pour contrefaçon…! C'est bien eux qui ont innové les premiers avec l'éphéméride du jour…?!!

Mouais. Si ça défoule Laurent de taper sur une identité bidon de spammeur anonyme, pourquoi pas... Le piège, c'est qu'il leur a fait plein de pub. Personne n'est parfait.

Ok, c'est violent, c'est provoc, c'est grossier sur un web qui nous habituerait presque au sourire ultra-brite, et c'est effectivement de mise... mais quelque chose me dit qu'il était quand même mal luné ce jour-là. :)

Tu crois que l'autre s'est fait presser le citron à coup de chèque ?

Les marketeux arrêteront quand l'astuce sera connue comme le loup blanc, c'est à dire quand ils nous auront bien bourré le mou avec ça et quand ils auront trouvé une autre façon plus subtile de nous bourrer le mou. Et rebelote. Mais imaginer un web sans ce foutage de gueule, je me demande si c'est pas un peu utopique quand on sait à quel point sont obstinés ceux qu'on a en face ?

Ouais, gueuler bien fort vaut peut-être le coup, si tout le monde suit, si tout le monde est informé. En ça, Laurent a bien fait, parce qu'on parle de lui et les gens réfléchissent (cf. commentaires) à pourquoi il se défoule.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes