Le proxy à la con (PALC)

Joël Ronez nous donne une définition d'anthologie qu'on devrait communiquer à tous les DSI de France et de Navarre : le proxy à la con.

Je n'y ajouterai que deux choses :

  • Le proxy à la con est une horreur pour le consultant externe, car il est le coupable légitime de 99,99% des « bugs à la con » des applications web (lenteurs, problèmes de cache, pages qui ne se rafraîchissent pas, j'en passe et des meilleurs). Il permet cependant de dégager en touche sur le mode « ce bug à la con est dû à votre proxy à la con, voyez avec votre service informatique à la con »
  • Sur sa conclusion, quand on sait ce qu’on fait on ne confie jamais les outils de communication à des informaticiens. JAMAIS ! (vous me le recopierez cent fois)

En fait, le syndrome du proxy à la con, c'est comme à la belle époque où il fallait appeler le standard téléphonique pour avoir un numéro extérieur. Et encore, dans la circonscription de facturation locale, appeler une autre région étant un motif de licenciement. Les entreprises où le service informatique décide seul de ce qu'on peut voir ou pas sur internet, de préférence sur le mode « tout ce qui n'est pas expressément autorisé est interdit » sont soit pilotées par des imbéciles soit staffées avec des andouilles (l'un entraînant souvent l'autre). Dans les deux cas, c'est problématique.

P.S. Et une excellente anecdote racontée par Matoo, où comment lire le courrier du coeur de votre patron grâce au proxy à la con !

P.S.2. Proxy à la con suite, l'empire contre-attaque.

7 Commentaires

d'ailleurs je suis chez un client grand compte, et je n'arrive pas à afficher ton billet : à la place, il y a marqué sur la page : "Vous avez essayé de consulter un contenu non conforme, et on t'emmerde." c'est bizarre :)

Des noms, des noms !!! ;-)

Alors hum... Comment dire ?

Oui donc... je dois passer par le standard pour les numéros extérieurs, à condition que ce soit pour la même circonscription de facturation locale, sinon il faut passer par une autre procédure (comprendre : mon téléphone portable :-P).

Ah, et c'est le service informatique qui décide seul de ce qu'on peut voir sur Internet ou pas, sur le mode « tout ce qui n'est pas autorisé est interdit », comme mettre à jour Firefox ou accéder à des sites comportant le mot « sexe ».

Ça n'a l'air de rien, mais vous n'imaginez pas à quel point nos législateurs sont grossiers et portés sur la chose ; une bonne partie de legifrance.gouv.fr et de journal-officiel.gouv.fr m'est inaccessible (les connaisseurs de mon environnement professionnel en apprécieront tout le sel !)

Le gros inconvénient des proxy à la con, c'est que Firefox me redemandait mon compteutilisateur/motdepasse toute les 3 minutes. Particulièrement pénible.

Le gros avantage, c'est que dans mon ancienne boîte, tout le service était branché sur switch. Et comme les mots de passe circulaient en clair, je parie que certain ont farfouillé dans les mails de leurs patrons.

On peut aussi rajouter ma dernière aventure au boulot : "Tout le monde sur le Netvibes d'Anne-Laure" (ça faisait quand même 1500 personnes potentielles !).

http://blog.matoo.net/index.php/archives/2007/09/21/un-netvibes-pour-tous-tous-pour-un-netvibes/

en parlant de PALC, je n ai pas accès au blog.matoo.net

Je cite :
"Vous tentez d'accéder à un site non autorisé par la Politique Sécurité du Groupe . L'accès a été automatiquement bloqué par un filtre présent sur la plate-forme d'accès Internet du Groupe."

@Cédric : mais tu peux accéder au mien, et ta DSI aussi. Ouf :D.

Laisser un commentaire

Louer un appartement à Paris

A Paname pour un court séjour ? J'ai un appartement à louer à Paris. Spacieux, confortable, calme, meublé, moderne, standing, avec internet, parking, terrasse et jardin privés... Vous allez aimer (moi j'ai adoré vivre là pendant 8 ans !). Visitez appartement-jardin-paris.com pour toute information et réservation.

Archives mensuelles

Notes récentes

  • Un repas de fête

    Un repas de réveillon improvisé et entièrement fait maison, à quatre mains : En apéritif, des bretzels (graines de pavot, sésame et mélange de graines...

  • Une simple question d'égalité

    L'indifférence est pire que la haine. En particulier l'indifférence de cette fameuse catin qu'on appelle « opinion publique ». L'avantage des opinions anti-mariage pour tous est qu'elles...

  • François, sans filtre

    Hier matin, un homme bien ne s’est pas réveillé. Un hommage sans filtre à un François, par celui grâce à qui j'ai eu le plaisir...

  • Ce qu’il faut pour être heureux

    Ce qu’il faut pour être heureux Il faut penser ; sans quoi l’homme devient, Malgré son âme, un vrai cheval de somme. Il faut...

  • La Nouvelle Calédonie en 6 minutes

    À huit jours du second tour de l'élection présidentielle française 2012 (cuvée « Casse-toi pov’con ! »), je voudrais partager cet aperçu de la Nouvelle-Calédonie avec mes amis...