Beta-test de l'hébergement Gandi

Voici quelques notes préliminaires sur l'hébergement Gandi que j'ai la chance de pouvoir tester dans sa version beta. Je vais essayer de bloguer au fur et à mesure de mon exploration de ce nouveau service et, dans l'idéal, un petit éclairage comparé sur d'autres offres (Joyent, Dedibox entre autres que j'utilise professionnellement).

Nota bene : la quasi totalité des liens du second paragraphe ci-dessous ne sont accessibles qu'aux clients Gandi qui participent au test de l'offre d'hébergement, un détail dont je ne m'étais pas rendu compte pendant la rédaction de ce billet. N'étant pas dans le secret des dieux je ne connais pas la date de sortie publique de l'offre, et il est tout à fait possible qu'elle puisse changer dans ses détails, ne prenez donc pas les chiffres cités ici comme gravés dans le marbre.

Cette offre d'hébergement vient compléter les services du registrar français et a fait l'objet de plusieurs billets particulièrement (trop ? ;-) prometteurs sur le blog de Gandi, où l'on a pu lire que l'hébergement y sera révolutionnaire, flexible, pour tous, innovant, évolutif et de qualité. Un menu bien alléchant, foi d'aubergiste ;-). En beaucoup plus classique, il y a aussi une animation Flash de "démo". Après avoir introduit les blogs gratuits et l'email, la nouvelle équipe de Gandi confirme sa stratégie de s'écarter du modèle d'origine mono-offre (uniquement louer des noms de domaines) pour entrer sur le terrain des hébergeurs, dont certains bradent les noms de domaines comme appât pour attraper le gogo attirer le chaland.

L'offre d'hébergement Gandi utilise le système de virtualisation Xen pour diviser un serveur en 64 parts. Les parts s'achètent à l'unité au prix de 6€ HT/mois (7,18€ TTC) et donnent droit chacune à la garantie de bénéficier d'1/64è des capacités CPU, mémoire, bande passante et disque d'un serveur soit respectivement 128 MO de RAM (+512MO de swap), 5 GO d'espace disque (en RAID 6, hors système), 100/64 Mbits de bande passante garantie (soit jusqu'à 500 Go de transfert par mois). La grille de tarif propose un simulateur pour calculer le prix mensuel en fonction du nombre de parts, mais le service est annoncé comme particulièrement flexible et doit permettre de s'adapter en temps réel aux besoins du client. Je n'ai pas accès à ces outils dans la phase de test, pendant laquelle je dispose gratuitement de deux parts, mais deux outils seront proposés : Gandi Flex et Gandi Auto Flex qui permettront de programmer manuellement ou d'adapter automatiquement la capacité requise. Ce qui distingue ici Gandi de ce que j'ai pu voir ailleurs, c'est cette flexibilité d'adaptation promise, tant sur son caractère instantané que dans les deux sens. En effet, nombre d'hébergeurs proposent de s'adapter sans problème... tant que c'est à la hausse ! Mais tenter de diminuer la voilure dans un hébergement de type virtualisé est souvent un processus long, pénible et manuel. L'autre chose qui me plaît bien, et qui est inhabituelle à ce prix-là, c'est la résilience. Promesse est faite qu'en cas de problème (indisponibilité ou panne réseau, machine), vos parts de serveurs virtuels peuvent être déplacées (automatiquement ?) sur d'autres serveurs physiques répartis dans un ensemble de quatre centres serveurs reliés les uns aux autres. C'est très prometteur mais je demande à voir à l'usage, le monitoring n'étant, comme l'informatique, pas une science exacte :p.

Etant déjà client, je n'ai qu'à me connecter à mon interface de gestion avec mes codes habituels, et je retrouve le tableau de bord de l'hébergement à côté de celui qui me permet de gérer mes noms de domaines. Ça n'a l'air de rien, mais c'est très agréable de ne pas avoir à mémoriser un énième login/mot de passe et de pouvoir utiliser un environnement familier pour gérer ce nouveau service. A partir de là j'ai accès à la gestion des parts, des disques et des serveurs à la demande, de manière modulaire. J'ai aussi accès à un wiki sur lequel se trouvent la documentation, des tutoriels écrits par les utilisateurs (eh oui, c'est un wiki et le contenu est sous licence Creative Commons, bien !) et des questions. Il y a aussi un blog mais qui pour l'instant est réservé aux beta-testeurs, et pour les ultra-geeks il y a même un salon IRC où l'on peut trouver l'équipe de développement. En l'espace de cinq minutes j'ai bien une dizaine d'onglets ouverts dans mon navigateur pour explorer tout ça ! Gandi compte beaucoup sur sa communauté d'utilisateurs et offrira également au premier trimestre 2008, en plus de ses forums, une liste de distribution et un serveur IRC. En cela je leur souhaite sincèrement que ça marche, parce qu'une des choses qui distingue et que j'apprécie le plus chez mon actuel aubergiste préféré, c'est la qualité et la convivialité de sa communauté.

Suite au prochain épisode, l'an prochain, quand j'aurais digéré un peu la doc, le repas du réveillon et mis les mains dans le cambouis...

8 commentaires

Tous les liens pointant vers la documentation sur l'offre sont cassés, sont-ils réservés aux clients ou aux beta-testeurs ?

Merci pour ces informations, les billets du bar de Gandi ne contenaient pas d'informations précises ni chiffrées, laissant les intéressés dans le flou. J'attends tes comparatifs avec impatience.

@Moe : ah zutre, les liens ne fonctionnent que lorsqu'on est connecté sous son identifiant client Gandi. Désolé, je ne m'en étais pas rendu compte, j'étais connecté quand j'écrivais le billet. D'un autre côté, comme la doc est elle aussi en version béta, ça vaut mieux pour le moment ;-). A bientôt pour la suite du test.

Salut,

Je suis actuellement à la recherche d'une nouvelle solution d'hebergement et j'avoue avoir toujours été extrêmement impressionné par la réputation de Gandi.. Bref, vous l'aurez compris, cette offre m'attire beaucoup.. Maintenant, j'ai un peu peur de me lancer dans cette formule car je n'y connais absolument rien en gestion de serveur et c'est d'ailleurs pourquoi je suis en mutualisé et que cette formule me convient. Ma question est donc la suivante : est-il possible d'être hebergé chez Gandi, avec ce fameux système de serveur virtuel, mais sans avoir à mettre les mains dans le camboui de la gestion du serveur?

Autre question : je trouve que l'affichage de votre blog est extrêmement rapide. De combien de parts disposez vous pour avoir ces résultats?

Merci beaucoup pour votre aide :)

@niss : ce type d'hébergement demande un minimum de connaissances dans la configuration et la gestion d'un serveur, même s'il y a un mode assisté qui permet de préconfigurer un serveur type (web par exemple) sans "trop" mettre les mains dans le cambouis. Si vous avez peur de les salir, mieux vaut rester dans du mutualisé ;-).
Mon blog n'est pas hébergé chez Gandi mais chez Texdrive aux Etats-Unis (lien en bas de la colonne de droite), sur un serveur virtuel d'un autre type (virtualisation d'un seul serveur physique sous Solaris pour les détails techniques).

Merci infiniment pour la rapidité de la réponse!! Bon, ben je crois que je vais bien gentiment rester sur du dédié... Je pense aller chez Infomaniak.

Bonjour

j'utilise actuellement l'hébergement de gandi.
Je ne suis un particulier, pas un spécialiste en site web, et pour le moment, je suis plutot content de leur offre.

J'ai mis un peu de temps à comprendre comment sa marchait (deux heures), mais au final, sa fonctionne bien, le ftp ne se déconnecte pas toutes les 30 secondes (il reste connecté 10 min et se reconnecte sans problème

on peut apparement héberger plusieurs site internet avec un seul compte d'hébergement, mais je n'ai pas encore essayé.

J'ai eu un petit problème aujourd'hui d'accès à mon site, mais il a été résolu très rapidement, j'ai obtenu une réponse par mail dans l'heure.

Voila, donc globalement content, même si le prix est un peu élévé lorsque l'on exploite pas la totalité des possibilité de leur offre.

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.

Archives mensuelles

Notes récentes